Accueil » Politique » Sékou Koundouno : ‘’la maison centrale est devenue un camp d’extermination’’

Sékou Koundouno : ‘’la maison centrale est devenue un camp d’extermination’’

Placé en détention préventive à la maison centrale de Conakry depuis aout 2020, Mamadou Oury Barry a trouvé la mort samedi dernier. Sa disparition continue de susciter des réactions.

Sékou Koundouno, responsable en charge des stratégies du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) accuse le locataire de Sékhoutouréyah de régner par la terreur.

‘’Ce qui est paradoxal dans ce pays, c’est la banalisation de la vie humaine. Même les cadavres ne sont pas épargnés. M. Alpha Condé dans son obsession de mourir aux affaires et de faire de la Guinée une monarchie, ainsi que les cadres guinéens n’ont aucun respect pour leurs concitoyen’’, dénonce-t-il.

Il affirme que le pouvoir en place une ‘’stratégie pour semer la terreur. La maison centrale de Conakry est devenue un camp d’extermination. Cette prison qui est faite pour 300 personnes, regorge aujourd’hui de plus de 1500 détenus’’.

Dans Africa 2015, il se dit plus que jamais convaincu que justice sera faite et ‘’chacun répondra de ses actes tôt ou tard. M. Alpha Condé est un passager. Tous ceux qui poseront des actes odieux répondront devant l’histoire’’

Aissatou DIALLO pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info