Accueil » Économie » Fermeture prolongée de la frontière guinéo-sénégalaise : ‘’Alpha Condé veut agenouiller le Fouta’’

Fermeture prolongée de la frontière guinéo-sénégalaise : ‘’Alpha Condé veut agenouiller le Fouta’’

En pleine campagne électorale, les autorités guinéennes ont décidé de fermer les frontières avec des pays voisins dont le Sénégal, la Sierra-Léone et la Guinée Bissau. Le journaliste sportif et historien, Amadou Diouldé Diallo estime que c’est une stratégie d’Alpha Condé pour ‘’appauvrir’’ la Moyenne Guinée.

‘’Alpha Condé confond l’UFDG à la communauté peule. Alors qu’il y a des peulhs qui ne savent pas ce quoi l’UFDG. Lorsque Hitler s’en prenait aux juifs, il a commencé par les fous. Après, il est venu aux paysans. Puis, il s’est attaqué aux élites’’, rappelle Amadou Diouldé Diallo.

Depuis 2010, poursuit-il, ‘’Alpha Condé est en train de dérouler ce plan en confondant communauté et UFDG. Aujourd’hui, il y a plus de 350 prisonniers et plus de 200 morts (…). Aujourd’hui, on a fermé la frontière avec le Sénégal pour appauvrir le Fouta. Il y avait 513 camions remorques qui étaient immobilisés. Mais ce qu’ils oublient, le Fouta a vécu tout sous la première République, il n’est pas mort. Alpha Condé ne pourra pas mettre le Fouta à genoux’’.

‘’Est-ce qu’on a fermé la frontière avec la Cote d’Ivoire, le Mali et le Liberia ? Non ! On a fermé la frontière avec le Sénégal pour dire Macky Sall est peul, il apporte un soutien à son frère. Embalo est peul, il apporte aussi au soutien à Cellou Dalein Diallo. Mohamed Juldeh Jalloh, vice-président de la Sierra-Leone est peulh. Tout le problème se pose à ce niveau’’, analyse-t-il.

Il dénonce ‘’le silence coupable de tous les guinéens. A l’occasion du nouvel an, l’archevêque de Conakry a dit à l’opposition d’accepter la main tendue d’Alpha Condé, mais il n’a pas dénoncé le reste. Vous voulez compter sur qui ? Personne. Les frontières sont fermées parce qu’il [le président guinéen] veut agenouiller le Fouta’’.

Dans l’émission Œil de lynx, il mentionne que ‘’tout le monde a vu ce qui s’est passé à Wanindara avec les vols, viols, séquestrations et pillages. Mais j’ai toujours à Alpha Condé, il gagnera des batailles contre le Fouta, mais il perdra la guerre’’.

A Mafèrinya, se souvient-il, ‘’quand il a eu des problèmes, il a dû quitter les lieux. C’est le lendemain que Bah Mamadou est allé le venger. Quand il est allé en prison, c’est Elhadj Biro qui a eu des démêlés avec Lansana Conté pour sa libération. Les premiers qui ont marché dans tous les pays au monde pour exiger sa libération, c’étaient des peulhs’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. L’ingratitude et la haine viscérale contre cette communauté Peulh en guinée retournerait à l’envoyeur,et c’est une question de temps.
    Ce que le Sanguinaire Sekou Touré n’a pas réussi,ce n’est pas Alpha Condé qui va gagner cette lutte.Inchallah.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info