Accueil » Société » Réouverture des frontières guinéo-sénégalaises : le pouvoir d’Alpha Condé attend-il que Macky Sall fasse le premier pas ?

Réouverture des frontières guinéo-sénégalaises : le pouvoir d’Alpha Condé attend-il que Macky Sall fasse le premier pas ?

Depuis septembre 2020, la Guinée a décidé de fermer ses frontières avec trois pays voisins. Si des négociations sont en cours pour la réouverture des frontières avec la Sierra Leone, aucune perspective n’est en vue pour le Sénégal de Macky Sall et la Guinée Bissau de Umaro Sissoco Embaló.

"

Jeudi, à la question de savoir des négociations sont envisagées avec le Sénégal pour la réouverture des, le ministre de la sécurité et de la protection civile a confié à Djoma TV qu’il faut laisser le gouvernement guinéen ‘’régler les problèmes au fur et à mesure. Pour le moment, nous gérons la situation avec la Sierra Leone’’.

Il affirme la décision de fermer les frontières de la Guinée avec trois pays voisins pour faire face à des ‘’menaces réelles’’. Pour le moment, assure Damantang Albert Camara, ‘’nous réglons la question avec la Sierra Leone notamment parce que c’est un pays qui a clairement manifesté son intention de nous aider dans la gestion des menaces. Lorsque le moment sera venu, nous règlerons la question avec le Sénégal’’.

‘’Pour discuter, il faut être deux. Les instruments de contrôle et de partenariat doivent être appliqués avec bonne fois par chacune des parties avec bonne foi. C’est un principe élémentaire’’, explique le patron du département de la sécurité et de la protection civile.

Affirmant que ‘’nous avons eu une oreille attentive du côté de la Sierra Leone’’. Avec le Sénégal, note-t-il, ‘’l’avenir nous dira où se trouve la bonne foi, la négligence ou la malveillance’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Dixit Damantang Camara « pour discuter il faut être deux »…Simples Foutaises politiques de sa part.Celui qui a fermé les frontières n’a qu’à les REOUVRIR.
    Maky Sall du Sénégal n’a rien à négocier avec Alpha Condé. Pourquoi ce dernier n’a pas fermer les frontières contre la Côte d’Ivoire,le Mali et le Libéria ??? Pourtant,c’est la zone en question où il y a plus de Djihadistes du Sahel,État islamique,ETA Maghreb,etc…
    La Guinée Bissau et le Sénégal doivent porter plainte à la CÉDÉAO et à la Communauté internationale contre Alpha
    Condé pour « VIOLATIONS des Accords » de libres circulation des biens et des personnes dans cette zone géographique de l’Afrique.
    Alpha se croit au dessus de toutes les lois dans le monde entier et,se comporte comme un petit roi.

  2. Sérieusement les guinéens sont des rigolos et votre professeur de président en tête! C’est votre pseudo président qui A decidé tout seul comme un grand garçon de fermer ses frontières avec le senegal et maintenant, vous attendez un premier pas du senegal? Vous me faites marrer! Elles resteront fermées, jusqu’à ce que vous décidiez de les ouvrir tout seul, comme vous l’avez fermé tout seul.il n’y aura pas et il n’y aura jamais de premier pas, ni président de la république du Sénégal, ni du peuple sénégalais.
    J’espère juste qu’il y aura un mur avec une seule porte à la place de la frontière. En attendant, n’oubliez pas de fermer aussi vos frontières avec la Côte d’Ivoire, le Mali et le Liberia

  3. Macky Sall ne fera jamais le premier pas, c’est mal le connaitre. Cette fermeture n’a aucune incidence sur l’économie sénégalaise. Surtout avec Ebola en Guinée, le Sénégal va faire la sourde oreille

  4. Les problèmes d’ego d’Alpha Conde risquent de faire mal à la Guinée. Le Président Conde ne connaît pas suffisamment le Président Macky Sall.
    Macky ne se prononce jamais sur des détails, ensuite c’est un fin stratège

  5. Alpha Condé s’enfout éperdument de la misère des guinéens situés à la frontière entre la Guinée et le Sénégal.Il attend que Macky Sall,président du Sénégal vienne ramper sous ses pieds pour lui demander d’ouvrir la frontière qu’Alpha Condé lui-même a bloqué.UN NIET CATÉGORIQUE DU SÉNÉGAL ET LA GUINÉE BISSAU.
    La CÉDÉAO n’a qu’à régler le problème avec Alpha. Point barre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info