Accueil » Politique » Un député appelle à l’organisation rapide d’un procès pour juger les opposants au 3e mandat

Un député appelle à l’organisation rapide d’un procès pour juger les opposants au 3e mandat

Le député et secrétaire parlementaire, Ibrahima Sory Diallo n’est pas contre la création d’un cadre permanent de dialogue pour mettre fin à la crise sociopolitique. Le coordinateur du Bloc de l’opposition constructive (BOC) estime que la question des détenus politiques ne doit pas être inscrite à l’ordre du jour des négociations.

"

Le coordinateur du Bloc de l’opposition constructive (BOC) estime qu’un cadre de dialogue est nécessaire pour désamorcer la crise dans la crise. Il se demande toutefois ‘’sur quoi on va dialoguer et avec qui et pourquoi’’.

Si beaucoup estiment que le cas des opposants arrêtés et détenus en prison doit être un des points du dialogue politique, ce député affirme qu’il ‘’faut demander au procureur de la République d’organiser un procès juste et équitable pour ces opposants arrêtés afin que chacun puisse connaître son sort’’.

Le parlementaire souligne que ‘’plusieurs cas de maladies enregistrés à la maison centrale (…). Que ceux qui sont condamnés purgent leurs peines’’.

L’honorable Diallo demande à ‘’ceux qui les ont arrêtés de prouver ce pourquoi ils les ont arrêtés et inculpés. S’ils ne sont pas coupables, il faut les libérer au lieu de les garder’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info