Accueil » Libre opinion » Gouverner autrement ou le véritable sens du pari d’un Président (Par Tibou Kamara)

Gouverner autrement ou le véritable sens du pari d’un Président (Par Tibou Kamara)

Ce n’est pas tant une idée ou une démarche qui marque la rupture ou annonce un changement, mais la personne qui en est l’inspiration et sa détermination à entraîner la société dans son sillage et le mouvement de l’histoire. 

"

En lançant son mot d’ordre ‘’Gouverner autrement’’ à l’aube du premier mandat de la 4e République qui porte sa marque personnelle, le professeur Alpha Condé, n’a pas la prétention de refaire la Guinée et le monde ou d’être un nouveau prophète, mais d’opérer une reconversion des mentalités afin que chacun comprenne qu’une autre Guinée est possible et est en marche, qu’un nouveau Guinéen émerge des ruines des nombreuses occasions manquées pour le pays.

Ce ne sont pas les caricatures faciles et les actions chroniques de torpillage des vents contraires à la République des pantouflards et à une société de l’immobilisme qui vont freiner ou décourager un Président qui a décidé de répondre à la demande sociale et prend date avec son peuple.

Le ton et la tonalité d’un processus de transformation de la Guinée et des Guinéens au grand dam de ceux qui voudraient croire que la Guinée est à part et que le Guinéen est incapable du meilleur, sont donnés et rencontrent un écho favorable dans un pays où le temps s’arrête trop souvent, le progrès piétine toujours.

L’histoire peut avoir parfois un caractère anecdotique, une révolution paraît toujours impossible à faire et comme maintenant dans la logique du Président du ‘’Gouverner autrement’’, donner lieu à des railleries et quolibets, mais, à la fin, arrive la victoire pour montrer combien de fois le jugement fut injuste et l’analyse hâtive et sommaire.

Dans un monde où on ne croit plus à rien et les critiques sont devenues faciles, les initiatives et les idées qui défient les habitudes et les certitudes acquises ont du mal à passer et prospérer, les hommes de courage et de conviction sont brocardés avant d’être réhabilités par le temps et l’histoire aussi longtemps qu’il faudra.

Le temps et l’histoire ont été, de tout temps, les grands alliés du Président Alpha Condé dont le parcours et la vie sont marqués par la réserve et l’incrédulité de ceux qui ne voient pas aussi loin que lui, ne vont pas aussi vite que lui avant de se résigner à lui donner raison, quand enfin ils réalisent qu’ils se sont trompés de croire qu’il ne sait pas ce qu’il fait et veut, et où il va.

‘’Gouverner autrement’’ est d’abord un pari du Président avec lui-même avant d’être un défi pour l’Etat, la société guinéenne, un acte de rupture avec le passé, un pont pour l’avenir.  C’est pourquoi, loin d’une illusion ou d’une opération coup de poing limité dans le temps et sans lendemain, c’est une nouvelle page d’histoire qui s’écrit maintenant et dont l’avenir est la volonté du Président de relever un défi à la suite de bien d’autres et l’adhésion d’un peuple qui aspire au changement et espère vivre dans un pays meilleur avec des hommes meilleurs.

Comme on ne peut arrêter l’histoire, on ne peut s’opposer à un peuple.  Le Président Alpha Condé le sait depuis toujours, c’est pourquoi, il ne perd jamais.  Dieu est avec le peuple et qui est avec lui dans la sincérité du cœur et la loyauté à l’histoire.

Tibou Kamara

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Dixit Tibou Kamara:  » Alpha Condé ne perd jamais »…Alpha a toujours perdu les élections présidentielles et législatives en guinée depuis 2009.Il s’impose par la force et,il doit remercier Sékouba Konaté de l’avoir donné le Pouvoir présidentiel en guinée en 2010.Tous les guinéens ordinaires épris de paix et de justice sociale savent pertinemment comment Alpha Condé s’est imposé au pouvoir présidentiel en guinée en tripatouillant la Constitution guinéenne de 2010 et le Référendum bâclé et bidon.Même les élections législatives du 22 mars 2020 ne reflète pas la réalité socio-politique à l’assemblée nationale MONOCOLORE RPGISTES et leurs acolytes politiques nommés sur mesure de circonstances prévues à l’avance par Alpha Condé lui-même.
    Enfin,quand un « intellectuel » devient GRIOT,c’est plus grave pour la Société au quelle il vit.Point barre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info