Accueil » Société » Bouréma Condé ne badine pas avec le déguerpissement : ‘’Chaque centimètre carré dégagé doit avoir sa garde communale’’

Bouréma Condé ne badine pas avec le déguerpissement : ‘’Chaque centimètre carré dégagé doit avoir sa garde communale’’

Le gouvernement s’est dit déterminé à mener jusqu’au bout l’opération de déguerpissement en cours dans la capitale Conakry. Lors d’une rencontre lundi avec la presse, le ministre Bouréma Condé a mis en garde contre toute tentative de réinstallation sur les sites déguerpis.

‘’Il faut qu’on se mette à l’évidence qu’il n’y aura pas de feu de paille dans cette opération. Ça sera un feu de bois massif qui va bruler’’, affirme le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, précisant que l’Etat prendre des dispositions pour rétablir les détenteurs de documents légaux dans leur droit.

‘’Si vous jouissez de la normalité de votre propriété domaniale en ayant votre acte de cession, titre foncier, vous n’avez pas de problème. Dans ce cas, si vous devez être dégagé les normes sont là. Mais il ne s’agit d’actes de cession tricotés avec le chef de quartier. Cela ne tient pas la route’’, précise le général Bouréma Condé.

Il appelle les responsables des conseils de quartier à s’associer au gouverner pour mettre fin aux occupations anarchiques des emprises des voies publiques de la capitale. ‘’Tout chef de quarter qui se dérobera de cette opération est en opposition totale avec le code des collectivités et la décentralisation (…). Partout où les normes en matière d’urbanisme se sont pas respectées, l’Etat doit intervenir avec la force qui sied’’, annonce-t-il.

Il adresse un sévère avertissement aux déguerpis qui seront tentés de se réinstaller sur les espaces publics récupérés. ‘’Ceux qui pensent qu’il faut aller mettre quelque part leurs armoires et revenir quelques jours après, vous aurez tout faux’’, prévient-il.

‘’Nous venons de recruter une centaine de jeunes au sein de la police de proximité. Je demande aux maires de mettre ces jeunes au travail. Chaque centimètre carré dégagé doit avoir sa garde communale pour surveiller et sanctionner. Parce que quiconque tentera de revenir s’expose à la loi dans toute sa rigueur’’, conclut-il.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Du deux poids,deux mesures en guinée.Car,pourquoi ne pas DÉGUERPIR ET DEMOILIR les habitions des Hauts fonctionnaires et cadres professionnels de l’état guinéen qui occupent illégalement les BORDURES DE MER à Conakry et ses environs.De Conakry,Boffa à Boké et de Kaloum G’Bessia à Benty dans Forecariah,ce sont des domaines publics en bordure de la mer ???.
    Alpha Condé et son gouvernement ne s’attaquent qu’aux plus faibles,aux opposants politiques et les pauvres commerçants guinéens.
    Et,surtout il faut absolument Poursuivre en justice les fonctionnaires qui ont vendus illégalement les terrains de l’état en complicité avec les Chefs de quartiers et de districts;et surtout les Services de l’Urbanisme de chaque ville.
    En fin,si Kourouma de l’URBANISME et Alpha Condé sont impartiale,ils devraient tout simplement appliquer la loi et la procédure de démolition envers tous les guinéens sans exception.Mais,malheureusement en guinée,on applique plutôt la loi du plus fort.

  2. Il (Bourema Condé) devrait commencer par le rez-de-chaussée et les ruelles de son Ministère avant d’aller en Haute Banlieue.Il ya suffisamment du Boulot de déguerpissement à Kaloum avant la Banlieue de Conakry actuellement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info