Accueil » Politique » Les femmes de l’UFDG réaffirment leur soutien à Dalein : ‘’Personne ne peut détruire notre parti’’

Les femmes de l’UFDG réaffirment leur soutien à Dalein : ‘’Personne ne peut détruire notre parti’’

Des fédérations de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ont rendu visite jeudi Cellou Dalein Diallo à son domicile de Dixinn. La vice-présidente des femmes du parti a mis l’occasion à profit pour appeler les militants t sympathisants à redoubler pour continuer le combat politique.

‘’Notre parti reste vivant et très fort’’, assure Hadja Maimouna Diallo avant de réaffirmer le soutien des femmes de l’UFDG à Cellou Dalein Diallo avant de poursuivre : ‘’Nous restons soudées derrière vous pour continuer le combat pour l’instauration de la démocratie en Guinée. A travers vous, elles renouvèlent toute leur confiance à vos collaborateurs à tous les niveaux et vous exhortent encore à plus de courage et de détermination dans la lutte’’.

La numéro 2 des femmes de l’UFDG estime que ‘’tous les guinéens savent qu’un grand complot est organisé contre notre grand parti. Non content d’avoir usurpé le pouvoir, le parti-Etat tente de détruire l’UFDG (…). Personne ne peut détruire notre parti. Car il est fondé sur des idées et défend des valeurs. Les femmes de Guinée ont épousé ces valeurs qui sont devenues des forces matérielles et vont bientôt bousculer les frondeurs usurpateurs’’.

‘’Les femmes sont conscientes que le système actuel de gouvernance n’est pas pour elles. Car leur panier de ménagère est encore vide. Leurs enfants ne vont pas à l’école. Certaines d’entre elles meurent encore en donnant des vies. Elles vous invitent à continuer le combat, car leur espoir d’une vie meilleure repose sur vous’’, dit-elle à Dalein.

‘’L’administration inféodée a procédé à de multiples arrestations de jeunes, sages, cadres et hauts dirigeants de notre parti. Le pouvoir continue encore les intimidations’’, dénonce-t-elle. C’est pourquoi, ajoute-t-elle, ‘’nous exigeons la libération de tous les prisonniers politiques et l’arrêt de la parodie de justice en cours’’.

‘’L’heure n’est pas de baisser les bras. L’heure est à l’invention de nouvelles stratégies de lutte. Car il faut que l’UFDG se réinvente pour continuer le combat pour la liberté, la justice et la démocratie. C’est le combat qui libère’’, lance-t-elle pour remotiver les militants et sympathisants du parti.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Alpha Koné doit savoir que c’est les guinéens qui ont voté pour lui qu’il peut qualifier de TORTUES.C’est à eux qu’il peut chauffer le derrière.Et,non les guinéens qui sont contre son 3ème mandat présidentiel illégale et illégitime.
    À plus de 83 ans d’âge,Le vieux Alpha Koné a ÉCHOUÉ SUR TOUS LES PLANS SOCIO-ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE.Car,son SLOGAN « GOUVERNER AUTREMENT » devait commencer en 2010,dès son 1er mandat présidentiel. Trop tard maintenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info