Accueil » Politique » Alpha Condé traite les guinéens de ‘’tortues’’ : Faya Millimono conseille au ‘’président d’abandonner les injures publiques’’

Alpha Condé traite les guinéens de ‘’tortues’’ : Faya Millimono conseille au ‘’président d’abandonner les injures publiques’’

A l’ouverture de la première édition du Forum pour les investissements en Guinée, le président Alpha Condé a qualifié mercredi les guinéens de tortues. Des propos qui ne sont pas du goût du leader du leader du Bloc Libéral qui ne cache pas sa déception.

Si Faya Millimono se réjouit de l’organisation d’un forum à Conakry pour attirer le maximum d’investisseurs dans notre pays. L’opposant n’a pas du tout apprécié la sortie médiatique du président de la République.

‘’Ce qui a changé par rapport aux années précédentes, c’est qu’on allait à Paris pour faire des forums économiques afin d’inviter des investisseurs à venir. Maintenant, on n’a pas besoin d’aller à Paris, New York, Pékin ou Tokyo. Il faut travailler en Guinée pour créer des conditions pour venir des investisseurs dans notre pays. On dit souvent que l’argent n’aime pas le bruit’’, indique le dirigeant du Bloc Libéral.

A cette rencontre, déplore-t-il, ‘’il s’est passé des choses qui font l’objet de commentaires. Quelqu’un a fait un commentaire très humoristique en disant que quelqu’un a rejoint l’armée des insulteurs publics avec le grade de Maréchal’’.

‘’Dans nos villages, quartiers et maisons, partout sur le territoire national, il y a des choses que nous avons apprises quand nous étions petits. Nous sommes en train de perdre petit-à-petit ces choses aujourd’hui. Devant une personne étrangère, un papa doit se réserver d’insulter son enfant. Pourquoi ? Il le fait parce que l’injure s’adresse à celui qui l’entend. Ce n’est pas nécessairement celui à qui l’injure est adressée. Donc, dans nos familles, dans nos villages, on n’insulte pas (…)’’, explique Faya Millimono.

Au chef de l’Etat, il enseigne que ‘’les guinéens ne sont ni des cabris ni des tortues’’ avant de souligner que ‘’c’est très difficile de dire à quelqu’un qui a déjà 82 ou 83 ans de changer. C’est très difficile. Mais on demanderait au président d’abandonner les injures publiques, parce que ce n’est pas normal. Il donne l’exemple aux insulteurs publics qui sont sur les réseaux sociaux et qui pensent que l’injure est une valeur’’.

Il assure que ce forum était loin d’être ‘’l’endroit idéal pour dire ce genre de choses. Nos papas, quand ils nous corrigeaient, ils le faisaient en privé à la maison avec la portée fermée. C’est ça l’éducation. Même votre enfant, quand vous l’humiliez en public, vous lui enlevez une partie de sa personnalité’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info