Accueil » Économie » Le gouverneur de la BCRG évoque les réformes menées par son institution au cours de l’année 2020

Le gouverneur de la BCRG évoque les réformes menées par son institution au cours de l’année 2020

Dans son discours prononcé à l’occasion du 61e anniversaire de la création de la monnaie guinéenne, le gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée est revenu sur les réformes entreprises au cours de l’année 2020.

Au nombre des réalisations courant 2020, Louncény Nabé indique que dans le domaine de la politique monétaire et de change, la BCRG a procédé à l’inauguration de la salle des marchés, qui est l’aboutissement d’un long processus de digitalisation des opérations d’échange.

Le gouverneur de la BCRG précise que la salle des marchés permet l’automatisation des opérations d’adjudication des marchés aux enchères, le suivi en temps réel des opérations de change interbancaires, ainsi que le suivi des cours internationaux des devises et des matières premières.

Il poursuit en affirmant que ‘’conformément aux statuts de la BCRG, les membres du Comité de politique monétaire ont été nommés par décret du Président de la République en juillet 2020. Ce comité, déjà opérationnel, aura désormais en charge la définition de la politique monétaire et de ses instruments’’.

Louncény Nabé soutient qu’au niveau de la supervision des banques, ‘’les réformes ont porté essentiellement sur l’opérationnalisation du Fonds de garantie des dépôts, la rédaction du cahier des charges pour l’automatisation des états de reporting, le début des travaux de transposition du modèle de loi bancaire de la ZMAO, le lancement des travaux d’implémentation de Bâle II et III, l‘adoption d’un cadre réglementaire applicable aux sociétés de crédit-bail et la codification des états de reporting suivant le Nouveau Plan comptable des établissements de crédit’’.

En matière de supervision des institutions financières inclusives, dit-il, ‘’le document de Stratégie nationale d’inclusion financière a été mis à jour et son adoption est prévue au cours de l’année 2021’’.

Il ajoute qu’en ce qui concerne le secteur des assurances, les efforts de la Banque centrale ont porté sur l’adoption des textes d’application du Code des assurances, notamment ceux relatifs au contrôle interne, aux conditions d’exercice de la profession d’intermédiaires d’assurance, aux conditions d’exercice des activités des commissaires aux comptes des sociétés d’assurance et aux modalités de facturation au réel des conventions d’assistance technique.

Au cours de l’année 2020, selon toujours le patron de la BCRG, ‘’le capital social des compagnies d’assurance a été porté à GNF 40 milliards pour les sociétés anonymes et à GNF 30 milliards pour les sociétés mutuelles’’, souligne-t-il.

La BCRG a ‘’poursuivi les efforts engagés dans le domaine de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. A cet égard, la loi sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme a été révisée et un système de notation des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme a été élaboré’’.

‘’L’objectif est de mettre notre pays en conformité avec les normes internationales, d’assurer la transparence et l’intégrité des transactions, et de cultiver des relations de confiance avec nos partenaires techniques financiers. A cet effet, a été mise en place une unité opérationnelle dont l’organisation, le fonctionnement et les objectifs ont été définis’’, détaille-t-il.

Dans un autre registre, M. Nabé affirme que ‘’l’alignement sur les meilleures pratiques en matière de fonctionnement des organisations financières a été l’un des chantiers importants auxquels la BCRG s’est attelée tout au long de l’année 2020. A cet égard, les travaux d’élaboration du plan stratégique triennal 2021-2023 ont été lancés’’.

Selon lui, l’élaboration de ce plan traduit la volonté exprimée de l’institution qu’il dirige depuis 2011 de poursuivre les efforts de modernisation, en se dotant d’une vision plus formalisée à court, moyen et long termes, en vue d’une meilleure optimisation des moyens mis à sa disposition pour la réalisation de ses missions.

Il rappelle en outre que depuis le 1er mars 2020, la Banque Centrale s’est dotée d’une nouvelle identité visuelle, en vue d’améliorer son image et sa visibilité auprès de ses partenaires et du public.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info