Accueil » Économie » La BCRG s’engage à ‘’ramener le taux d’inflation à un chiffre’’

La BCRG s’engage à ‘’ramener le taux d’inflation à un chiffre’’

En marge de la célébration du 61e anniversaire de la création de la monnaie guinéenne, le gouverneur de la Banque centrale de la République (BCRG) a déclaré que son institution continuera à mettre en œuvre des réformes pour maitriser l’inflation et stabiliser le taux de change.

Louncény Nabé annonce que la BCRG amplifiera ses efforts ‘’visant à assurer les conditions d’une gestion active de la liquidité bancaire afin de ramener le taux d’inflation à un chiffre’’.

De même, poursuit-t-il, ‘’les réformes au niveau du marché des changes, notamment le perfectionnement des opérations de la salle des marchés, seront poursuivies dans le but de consolider les acquis en matière de stabilisation du taux de change’’.

En ce qui concerne le domaine de la supervision bancaire, la Banque centrale envisage de ‘’rendre opérationnel le Conseil national d’épargne et de crédit, procéder à la révision de la loi bancaire, rendre automatiques la transmission et le traitement des situations comptables des banques, adopter des normes prudentielles tenant compte des dispositions de Bâle II et Bâle III, procéder à l’implémentation des normes IFRS 9 et 16, et élaborer un cadre de stress testing’’.

Le patron de la BCRG annonce que ‘’la supervision des sociétés d’assurances sera renforcée. En même temps, qu’un système de gouvernance conforme aux normes et standards internationaux sera mis en place’’, ajoutant que ‘’les pools d’assurance pour les gros risques pétroliers et miniers seront opérationnalisés afin de réduire leur délocalisation’’.

‘’Les efforts pour la création d’un Fonds de garantie des assurés, d’un Centre de formation professionnel en assurance et actuariat et d’une Société d’assurance agricole seront également poursuivis’’, précise-t-il.

Dans son planning, la BCRG prévoit la mise en place d’un système de monétique interbancaire en Guinée. ‘’Un appel à concurrence a été lancé afin de recueillir les offres techniques et financières de potentiels soumissionnaires ayant l’expertise nécessaire. La Guinéenne de monétique est chargée du suivi de ce projet qui vise à assurer l’interopérabilité des transactions sur les cartes bancaires, entre elles et avec les supports de téléphonie mobile’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Il est plus facile de promettre en guinée,que de bien faire pour berner les analphabètes guinéens (+70% de la population) davantage.
    Depuis 2010,on attend que:on va faire,nous allons faire,etc…JAMAIS,on a fait ceci ou cela de positif pour la population guinéenne.
    On ne peut plus lister les MULTIPLES PROMESSES Du Vieux ALPHA.Même,Kassory Fofana avait pris la relève des promesses en parlant de ramener la croissance économique réelle à 2 chiffres en 2020.Maintenant,c’est la faute des PANDÉMIES:EBOLA,COVID-19,ETC…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info