Accueil » Politique » Un député accuse Mamadou Sylla d’usurpation de titre et menace de saisir la Cour constitutionnelle

Un député accuse Mamadou Sylla d’usurpation de titre et menace de saisir la Cour constitutionnelle

Mais comme l’unanimité ne fait la règle en démocratie, ce titre est contesté par ses détracteurs. Au nombre desquels le parlementaire Dr Ibrahima Sory Diallo, leader du parti ADC-BOC (Alternance Démocratique pour le Changement-Bloc de l’Opposition Constructive) qui menace de « saisir la Cour constitutionnelle, afin que le droit soit dit » sur cette « usurpation de titre ».

Devant la plus haute juridiction du pays, Dr Diallo souhaite savoir « en vertu de quoi », M. Sylla se prévaut du « titre de chef de file de l’opposition parlementaire ».

D’ici-là, le député de l’ADC-BOC soutient que pour être légitime, un chef de file de l’opposition parlementaire, doit « avoir participé à quatre élections dans le pays » ( ! ?).

Dr Diallo assure que Mamadou Sylla souffre de ce « manque de légitimité ». C’est pour cela qu’il s’est fait « entourer de leaders politiques comme Bah Oury et Dr Faya Millimouno ».

« Et le plus marrant (dans tout cela, Mamadou Sylla) se permet de parler d’une opposition constructive » sans en être le « concepteur » et sans l’avoir préalablement consulté « ou (tout au moins demandé l’autorisation de) se ranger derrière » lui le leader de l’ADC-BOC, qui a été « le premier à mettre  en place une opposition constructive » reconnue en Guinée depuis 2010.

Par Léon Kolié

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info