Accueil » Société » Le procès en appel de Madic 100 Frontières renvoyé au 18 mars

Le procès en appel de Madic 100 Frontières renvoyé au 18 mars

C’est sur demande de ses avocats que le procès en appel de Mamady Condé alias Madic 100 Frontières, qui devait s’ouvrir jeudi, a été renvoyé à quinzaine. Le militant de l’UFDG était devant la Cour d’appel de Conakry sans l’accord de ses avocats. 

Reconnu coupable en première instance pour les faits d’atteinte aux institutions de la République, téléchargement, diffusion et mise à disposition des messages et photos, Madic 100 Frontières était jeudi à la barre.

A la grande surprise de ses avocats qui disent n’avoir pas été informés du procès, ce militant de l’UFDG a fait son entrée dans la salle d’audience de la Cour d’appel de Conakry et s’est invité dans le box des accusés.

Dès l’ouverture de l’audience, a défense a demandé un renvoi, rappelant sa décision de ‘’ne pas continuer à accompagner ses clients vers la prison’’.

Les avocats de la défense exigent des conditions d’un procès juste et équitable.

Le parquet n’a soulevé aucune objection. La Cour a renvoyé le procès au 18 mars prochain.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info