Accueil » Société » Madic 100 Frontières à la Cour d’appel de Conakry sans ses avocats

Madic 100 Frontières à la Cour d’appel de Conakry sans ses avocats

Madic 100 Frontières, image d’archives

Condamné le 8 février en première instance à 5 ans de prison ferme, Mamady Condé alias Madic 100 Frontières a été aperçu jeudi à la Cour d’appel de Conakry. Sans ses avocats, ce militant du parti de Cellou Dalein Diallo s’apprête à être entendu à la barre dans le cadre de son procès en appel. 

Ses avocats avaient relevé appel au lendemain de la décision du tribunal de première instance de Dixinn le condamnant à 5 ans de prison. Ils se disent surpris de le voir ce jeudi à la Cour d’appel de Conakry.

‘’Il a été extrait du lot pour être jugé en appel sans ses conseils’’, déplore Maître Salifou Béavogui, l’un des avocats de Madic 100 Frontières qui qualifie que cela d’anormal. Parce que, dit-il, ‘’personne ne devrait être jugé sans se faire assister par ses avocats’’.

Au moment où nous publions ces lignes, Madic 100 Frontières est assis dans le box des accusés en attendant d’être appelé à la barre. 

Ce guinéo-canadien a été jugé en première instance et reconnu coupable de faits ‘’d’atteinte aux institutions républicaines, téléchargement, diffusion et mise à la disposition des messages, photos, dessins de nature raciste ou xénophobe, menaces, violences et injures par le biais d’un système informatique’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info