Accueil » Annonces » Lancement de Relookage Taxi et ouverture d’une nouvelle agence : BankiDrive lève 250 millions GNF

Lancement de Relookage Taxi et ouverture d’une nouvelle agence : BankiDrive lève 250 millions GNF

BankiDrive, filiale de Banki Technology SAS, continue de séduire les partenaires même en pleine pandémie de Covid-19. Le programme « Mon taxi petit à petit » a bénéficié d’un investissement de 250 millions GNF à travers FODIP (Fonds de Développement Industriel et des PME) du Ministère de l’Industrie et des PME.

"

‘’Ce fonds a permis particulièrement d’ouvrir la première agence de Bankidrive sise à Lambandji au Centre commercial dont l’objectif est d’être plus proche de nos souscripteurs (chauffeurs). D’autres agences verront jour notamment à l’intérieur du pays dans le moyen terme. Ce montant a servi aussi d’octroyer des taxis à crédit à 8 jeunes remboursable sur 12 mois’’, explique Daouda Saifon Touré, le responsable « Mon taxi petit à petit » de BankiDrive.

Ce n’est pas tout. BankiDrive mise sur le bien-être de ses partenaires à travers son service ‘Relookage Taxi’. ‘’Grace à cet investissement, il est désormais possible de réparer à crédit son taxi à travers un Bon de réparation d’un montant maximal de 6 millions de Francs guinéens remboursable dans un délai maximum de 3 mois. Ce nouveau service dénommé ‘Relookage Taxi’ a pour but d’aider les chauffeurs de taxi à améliorer leur rendement, mais aussi à réduire les accidents de circulation souvent causés par des véhicules vétustes’’, estime Mamadou Bah, DG Banki Technology.

‘’Banki Technology, à travers sa filiale BankiDrive, nous a fait une demande d’accompagnement que nous avons étudiée avec toute l’équipe technique et que nous avons jugé éligible pour un accompagnement financier à hauteur de 250 millions remboursable sur 3 ans’’, soutient Saifoulaye Baldé, directeur des programmes et partenariats chez FODIP.

Visant un objectif de 150 milliards GNF, Banki a plus de 5000 demandes de Taxis à crédit sur la table. C’est pourquoi, lance le DG de l’entreprise, ‘’nous continuons à solliciter les partenaires financiers à miser sur ce projet social. C’est concret et c’est simple car avec un ticket de 25 millions GNF vous permet de créer un emploi’’.

Amadou Bayo

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info