Accueil » Société » La police déterminée à extirper de ses rangs les ‘’brebis galeuses’’ qui ternissent son image

La police déterminée à extirper de ses rangs les ‘’brebis galeuses’’ qui ternissent son image

La direction générale de la police nationale a ordonné aux agents de la police routière d’éviter des contrôles de routine pendant les heures de pointe. La mesure vise à permettre aux usagers de la route de vaquer à leurs occupations quotidiennes et d’éviter créer des embouteillages.

"

La direction dit avoir constaté que ‘’70% des embouteillages sont causés par le comportement des agents sur la voie publique. Il a été aussi constaté que sur la voie publique se retrouvent souvent des bénévoles, des gens qui arborent des tenues alors qu’ils ne sont pas policiers’’.

Selon le porte-parole de la police nationale, ‘’des agents attitrés qui travaillent dans les commissariats centraux, dans les unités d’intervention ou autres services de police mais qui descendent sur la voie publique pour faire le travail de la routière. Le directeur général est allé jusqu’à dire que même les agents qui ne sont pas de la police routière qui font ce travail dans le seul but d’arnaquer les populations doivent être considérés comme des bénévoles’’.

Le contrôleur général Boubacar Kassé déclare que ‘’l’essentiel, c’est d’aider les usagers de la route à vaquer librement à leurs occupations. Les matins, il y a un déferlement vers le centre-ville. Si à ces heures, des policiers procèdent à des contrôles administratifs ou le soir lorsque les gens rentrent, cela n’est pas normal’’.

‘’Les matins, il faut donner l’occasion aux usagers d’aller vers leurs services. Les instructions disent de laisser les usagers circuler. La police ne pourra intervenir que lorsqu’il y a une infraction, un accident. Là, l’agent sur place fait le travail administratif. C’est ce que nous voulons’’, insiste-t-il.

Devant la presse, il affirme que la police souhaite ‘’faire en sorte que le matin, il n’y ait pas de contrôle sur la voie publique. La même chose le soir pour que les usagers puissent librement rentrer chez eux. Nous voulons aussi faire en sorte que nous puissions extirper de nos rangs les brebis galeuses qui viennent ternir l’image de la police’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info