Accueil » Société » L’un des avocats d’Ousmane Gaoual et Cie recadre Mamadou Sylla : ‘’Nous ne demandons pas un traitement de faveur…’’

L’un des avocats d’Ousmane Gaoual et Cie recadre Mamadou Sylla : ‘’Nous ne demandons pas un traitement de faveur…’’

En compagnie de membres de son cabinet, le chef de file de l’opposition a rendu visite jeudi aux détenus politiques à la Maison centrale de Conakry. Une démarche vue d’un mauvais œil par le collectif des avocats d’Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Etienne Soropogui et Cie.

"

‘’Ce n’est ni plus ni moins qu’une opération de communication. C’est à la justice de veiller sur le respect des droits des détenus. Nous ne demandons pas un traitement de faveur. Tout ce que nous demandons, ce que les lois de la République puissent être respectées à la lettre. Quand vous accusez une personne d’avoir commis une infraction, il faudrait apporter des éléments de preuve pour démontrer sa culpabilité’’, commente Me Thierno Souleymane Baldé au micro de VisionGuinee.

Mais au-delà, poursuit-il, ‘’la loi prévoit comment la procédure doit se dérouler. Quand vous mettez quelqu’un en prison, la loi dit que vous devez mettre les pièces à la disposition de son avocat. Vous ne pouvez non plus l’auditionner sans la présence de son avocat’’.

L’avocat estime qu’il ‘’y a trop d’hypocrisie en Guinée de la part des gens qui sont censés dire la vérité. Aussi longtemps qu’on ne se regardera pas droit dans les yeux pour se dire la vérité, nous allons continuer à souffrir dans ce pays’’.

Selon Me Baldé, le sort des détenus dépend du président de la République. ‘’Le jour où M. Alpha Condé va décider de les libérer, ils seront libres. Ce sont des détenus politiques. Rien ne peut se faire sans son aval. Dans les conditions normales, ce n’est pas à lui de décider du sort d’un détenu. Ce rôle revient à la justice. Malheureusement en Guinée, le pouvoir exécutif contrôle toutes les institutions de la République’’.

La question principale, souligne-t-il, ‘’ce ne sont pas les visites au niveau de la Maison centrale. Tout ce que nous demandons, c’est l’application correcte de la loi. Nous ne demandons pas un avantage, un traitement de faveur quelconque’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Bien répondu à Sylla.
    Mamadou Sylla de FUTURLEC fait sa propre publicité pour être reconnu comme chef de file de l’Assemblée nationale de Damaro Camara.S’il peut faire quelque chose de potable,il n’a qu’à libérer d’abord son propre frère du FNDC,Fonniké Mangué Sylla.
    Pourquoi on refuse la visite des Prisonniers politiques d’Alpha Condé aux Organisations de défense des droits de l’homme en guinée et leurs parents biologiques ???.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info