Accueil » Société » Victime de déguerpissement, il remercie Alpha Condé : ‘’C’est un bon travail pour le peuple’’

Victime de déguerpissement, il remercie Alpha Condé : ‘’C’est un bon travail pour le peuple’’

Sur la route menant au Km 5 dans la préfecture de Dubréka, plusieurs dizaines de familles se retrouvent sans abris après le passage des bulldozers du ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire. Cette zone du Grand Conakry n’a pas été épargné par l’opération de déguerpissement lancée depuis deux mois.  

"

Assis devant ce qui reste de sa maison, Karamoko Camara peine à s’exprimer. Père d’une dizaine d’enfants, il a pu évacuer ses biens avant l’entrée en action des bulldozers pour démolir sa concession.

‘’Je suis un pauvre et j’ai une grande famille. Aujourd’hui, ma maison a été détruite. Il ne me reste plus rien. Nous étions plus de 40 à vivre dans ce foyer. Aujourd’hui, mes enfants et mes petits-enfants dorment à la belle étoile’’, explique-t-il à VisionGuinee.

Avec l’aide de Dieu, assure Karamoko Camara, ‘’j’ai eu la possibilité de construire cette maison. Quand ils sont venus la détruire, je n’avais aucun moyen pour m’opposer à la décision des autorités. Tout ce que je peux faire, c’est de demander l’aide à toute les personnes de bonnes volonté’’.

Son fils Ibrahima Camara dit comprendre la démarche des autorités guinéennes. ‘’Ce que le président a fait, c’est un bon travail pour le peuple’’, déclare-t-il, avant d’appeler les gouvernants à prendre des mesures pour recaser les victimes de déguerpissement.

‘’Qu’on nous vienne en aide pour obtenir un autre domaine. Nous sommes une famille nombreuse’’, plaide-t-il. ‘’Nous sommes là, il ne nous rien comme toit où vivre. Nous ne sommes pas opposés à la démolition à l’opération. Ce que l’Etat fera après, c’est pour la nation tout entière’’, ajoute-t-il.

Mamadou Billo Sow, lui, se demande comment toutes ces victimes de l’opération se relèveront après le passage des machines lourdes. ‘’Ils disent qu’il n’y aura plus de gargotes aux abords des routes. Qu’allons-nous faire nous ? Combien de pauvres gens se débrouiller dans les parages pour nourrir leurs familles ?’’, s’interroge-t-il, anxieux.

‘’L’autre chose qui me préoccupe, c’est de savoir ce qu’ils feront des zones détruites’’, affirme-t-il.

A moult reprises, le ministre de la Ville, Ibrahima Kourouma, a fait savoir que l’opération de déguerpissement se poursuivra jusqu’au bout pour rendre plus viable le Grand Conakry.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info