Accueil » Économie » Maintien de la fermeture des frontières avec le Sénégal : ‘’Notre économie en souffre énormément’’, selon Bah Oury

Maintien de la fermeture des frontières avec le Sénégal : ‘’Notre économie en souffre énormément’’, selon Bah Oury

La réouverture des frontières terrestres de la Guinée avec le Sénégal et la Guinée  Bissau, fermées en septembre 2020, n’est pas pour l’heure. Le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de Guinée (UDRG) espère que le pouvoir de Conakry se penchera sur la question avant le début du mois de ramadan.

Face à ses militants samedi, Bah Oury s’est dit plus que jamais préoccupé par la question de la fermeture des frontières. L’opposant affirme que son parti souhaite la réouverture des frontières de la Guinée avec l’ensemble des pays limitrophes.

‘’Beaucoup d’activités sont aujourd’hui gelées. Beaucoup de ressortissants à l’intérieur du pays, les transporteurs, les paysans et tous les autres secteurs de la vie économique sont impactés négativement par la fermeture des frontières de manière prolongée, entre notamment notre pays et des pays comme le Sénégal, la Guinée Bissau’’, indique-t-il.

L’ancien ministre de la réconciliation déclare que ‘’le gouvernement devrait comprendre qu’en prolongeant la fermeture de ces frontières, c’est comme si vous avez un coureur qui veut être le premier, mais qui se tire une balle au pied. Il va de soit qu’il ne sera pas le premier dans la course’’.

‘’Notre économie en souffre énormément. On ne compte pas l’aspect qui concerne les problèmes humains et humanitaires qui sont liés à cela. Seuls ceux qui ont les moyens de voyager par avion peuvent aller dans ces pays aujourd’hui. La très grande majorité de la population en dehors de ceux qui sont des agents économiques ne parvient pas à aller au Sénégal ou en Guinée Bissau, parce qu’officiellement, tout est fermé’’, déplore-t-il.

Bah Oury espère qu’avant le début du mois de ramadan, les autorités guinéennes prendront en compte la ‘’nécessité absolue de la réouverture des frontières avec l’ensemble des pays limitrophes’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info