Accueil » Annonces » Les Etats-Unis dénoncent des arrestations et détentions arbitraires d’opposants au pouvoir d’Alpha Condé

Les Etats-Unis dénoncent des arrestations et détentions arbitraires d’opposants au pouvoir d’Alpha Condé

Le département d’Etat américain, à travers son Bureau de la démocratie, des droits de l’homme et du travail, a publié le mercredi 30 avril un rapport qui accable le pouvoir d’Alpha Condé. Le pays de l’Oncle Sam dénonce des arrestations et détentions arbitraires de citoyens et opposants au régime de Conakry.

Les Etats-Unis dénoncent les abus contre des citoyens et opposants perpétrés par les autorités guinéennes lors du processus électoral.

Dans son rapport, le Bureau de la démocratie, des droits de l’homme et du travail note ‘’le gouvernement a arrêté ou convoqué des personnes sans motif. La société civile a qualifié ces actions d’intimidation politique. Des sources locales ont estimé le nombre de ces personnes arrêtées ou convoquées à plus de 300’’.

‘’La police a arrêté et détenu arbitrairement des membres de l’opposition. En avril, les autorités ont arrêté et inculpé un militant de la société civile membre du FNDC pour communication et diffusion de fausses informations et pour violences et menaces de mort’’, lit-on dans le document.

‘’En mai, les autorités ont arrêté et inculpé un autre membre du FNDC pour violences, menaces, agressions et insultes publiques. En septembre, malgré deux décisions de justice ordonnant sa libération, il était toujours en détention’’, ajoute-t-il.

Les Etats-Unis, se basant sur un rapport de Human Rights Watch, rappelle qu’en octobre, ‘’les autorités ont arrêté environ 325 personnes après les violences post-électorales’’. Quant à Amnesty International, elle fait état de ‘’400 arrestations arbitraires visant des opposants et des membres de la société civile après l’élection présidentielle’’.

Le Bureau américain de la démocratie, des droits de l’homme et du travail soutient qu’en novembre, ‘’la police a arrêté et placé en détention cinq hauts responsables de l’opposition, dont des membres de l’UFDG. Les autorités les ont accusés de possession et d’utilisation d’armes à feu militaires, de menaces, d’atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation et d’association criminelle’’.

‘’Les autorités recherchent deux autres personnalités de l’opposition pour les mêmes chefs d’accusation, mais elles sont toujours en fuite. Un autre dirigeant de l’opposition s’est rendu après que le procureur général a annoncé des mandats d’arrêt à son encontre. Les partis d’opposition, dont le FNDC, et les groupes de la société civile pensaient que les sept personnes étaient recherchées en raison de leur statut d’opposant’’, poursuit-il.

Il précise qu’en novembre, le gouvernement guinéen a ‘’placé en détention ou mené à terme des procédures judiciaires à l’encontre de plus de 137 personnes à Conakry pour avoir participé à des manifestations illégales, utilisé des armes, incité à la violence et commis d’autres infractions pendant la période post-électorale. Les autorités ont annoncé qu’elles étaient toujours à la recherche d’activistes qui menaçaient la sécurité publique’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. alifa kone va mouiller son pyjama la nuit. Ce petit dictateur qui se croit tout permis répondra de ses crimes et pour très bientôt. FNDC on continue le combat, le temps est de notre côté.

  2. Ces groupuscules (ufdg et le Fndc) sont criminels.
    Par leur façons d’attaquer les institutions républicaines l’ETA doit et à les moyens de les liquidés et, il faut le faire. Sinon c’est la chienlit qui s’installe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info