Accueil » Politique » L’UFDG estime qu’Alpha Condé ‘’n’a jamais eu la volonté d’accorder une quelconque liberté à Cellou Baldé’’

L’UFDG estime qu’Alpha Condé ‘’n’a jamais eu la volonté d’accorder une quelconque liberté à Cellou Baldé’’

Endeuillé par la disparition de son père, l’ancien député Cellou Baldé, actuellement détenu à la prison civile de Conakry, a eu l’espoir de se rendre à Labé pour prendre part aux obsèques de ce dernier. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Pour lui permettre de se recueillir sur la dépouille mortelle de son père, le ministère de la justice a autorisé l’homme politique, détenu depuis des mois à la Maison centrale de Conakry, à se rendre aux obsèques à Labé.

Pour Joachim Baba Millions, responsable adjoint de la communication de l’UFDG, ‘’Alpha Condé n’a jamais eu la volonté d’accorder une quelconque liberté à Cellou Baldé, encore moins à ses autres codétenus. C’était tout simplement une opération de communication, parce qu’il a envie que le monde le voit comme un humaniste. Malheureusement, il s’est pris dans son propre piège’’.

‘’Il y a eu une information selon laquelle, Alpha Condé aurait appelé Cellou Baldé, qu’il lui aurait présenté ses condoléances. Cela est absolument faux’’, affirme-t-il d’un ton ferme.

Ce proche de Dalein ajoute que ‘’nous avons tous suivi le communiqué du ministère de la Justice autorisant Cellou Baldé à aller prendre part aux obsèques de son père. Dans ce communiqué, ils prêtent une intention aux populations de Labé en estimant que celles-ci envisageraient de retenir Cellou Baldé lorsque celui-ci se rendra là-bas. C’est archi-faux’’.

‘’C’est comme si vous tendez un bonbon à un enfant, alors que vous n’avez pas une envie de réelle de le lui donner. Vous attendez qu’il tende la main en retour, vous lui faites saliver et vous le lui retirer. Malheureusement, l’UFDG qui accompagne Cellou Baldé dans cette dure épreuve, est consciente du plan d’Alpha Condé. Il ne fait jamais de cadeau. Quand il fait une offre, c’est qu’il y a un calcul derrière’’, analyse-t-il.

Selon Joachim Millimono, derrière la communication du ministère de la Justice, ‘’il faut y voir une tentative de manipuler l’opinion publique, de préparer les esprits à d’éventuelles violences. Ce gouvernement ne manque pas d’occasions pour mater le peuple. Il faut se venger de ce peuple-là qui n’a pas voter pour Alpha Condé le 18 octobre. Donc il faut à tout prix chercher un alibi, un justificatif pour agir’’.

‘’Ce sont des idées saugrenues de M. Alpha Condé, mises en œuvre par ses lieutenants, notamment le ministre de la Justice qui est devenu l’exécutant d’Alpha Condé en matière de violations de droits humains et de répression intelligente’’, conclut-il.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info