Accueil » Politique » Un député met les points sur les i : ‘’Nous sommes dans un régime présidentiel, on ne peut pas faire sauter un gouvernement’’

Un député met les points sur les i : ‘’Nous sommes dans un régime présidentiel, on ne peut pas faire sauter un gouvernement’’

Le Premier ministre est à l’hémicycle pour présenter aux élus du peuple sa déclaration de politique générale. Selon la nouvelle Constitution, l’Assemblée nationale ‘’peut mettre en cause la responsabilité du Gouvernement par le vote d’une motion de censure. Une telle motion n’est recevable que si elle est signée par un dixième au moins des membres de l’Assemblée nationale’’.

La Loi fondamentale stipule en son article 99 que ‘’lorsque l’Assemblée nationale adopte une motion de censure ou lorsqu’elle désapprouve le programme ou une déclaration de politique générale du gouvernement, le Premier ministre doit remettre au Président de la République la démission du gouvernement’’.

Le député Boubacar Siddighy Diallo rappelle que le passage du Premier ministre à l’Assemblée nationale découle des dispositions constitutionnelles. Le président de l’Union pour un mouvement populaire (UMP) laisse entendre qu’il ne faut pas s’attendre à une motion de censure de la déclaration de politique générale du gouvernement.

‘’Je suis un défenseur de l’effort de Dr Kassory Fofana (…). Nous sommes en pleine pandémie. La Guinée fait partie des quatre pays africains dont l’économie a plus résisté dans la sous-région. Je ne peux pas désavouer un chef du gouvernement qui a posé un tel acte’’, clarifie le parlementaire dans Œil de lynx.

A la question de savoir si le Premier ministre va démissionner si déclaration de politique générale est rejetée par les élus, le député Diallo répond : ‘’Ce sont des spéculations, du pédalage juridique. L’article qui a parlé de la déclaration de la politique générale suivi de débats et sanctionné de vote, est limité là. Maintenant, les gens font du copier-coller en utilisant la possibilité pour l’Assemblée nationale à dissoudre le gouvernement (…). Nous sommes dans un régime présidentiel, on ne peut pas faire sauter un gouvernement qu’on n’a pas mis en place’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info