Accueil » Économie » Le Sénégal, base arrière à la déstabilisation de la Guinée ? ‘’Ce sont des accusations grotesques’’, répond Dalein

Le Sénégal, base arrière à la déstabilisation de la Guinée ? ‘’Ce sont des accusations grotesques’’, répond Dalein

Le président a fermé les frontières terrestres guinéo-sénégalaises depuis septembre. Alpha Condé accuse son homologue Macky Sall de laisser son pays servir de base arrière à la déstabilisation de la Guinée. Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) affirme que la décision du locataire de Sékhoutouréyah n’est pas sans conséquences.

Cellou Dalein Diallo explique qu’il ‘’y a des produits dans les pays voisins qui sont à moindre coûts que ceux importés de la Chine et de l’Europe. Lorsque les frontières sont fermées, ces produits n’arrivent plus en Guinée. C’est le cas des produits de la CEDEAO pour lesquels il y a des exonérations d’impôts’’, enseigne le principal challenger d’Alpha Condé.

A la question de savoir si cette fermeture vise à affaiblir ses soutiens, Cellou Dalein Diallo indique qu’il ‘’y a un document publié par le ministère de la Sécurité et de l’Administration du territoire qui accusent le FNDC et l’UFDG d’avoir organisé un complot contre la Guinée. Mais pourquoi ça ? Ce sont des accusations grotesques’’.

Pour l’ancien Premier ministre, le pouvoir en place manœuvrer pour proférer des accusations graves l’UFDG dans le but de l’anéantir. ‘’Alpha Condé sait qu’il a en face de lui un parti, l’UFDG qui est indomptable et incorruptible, dont le poids électoral et la capacité de mobilisation sont bien connus. Notre formation politique est une menace pour lui son pouvoir et gêne les candidats à la succession. Il faut lui coller un complot. Le rapport en question indique directement qu’il y a une volonté de l’UFDG de déstabiliser la Guinée avec le soutien de pays étrangers’’, explique Dalein.

Dans les Grandes gueules, le président de l’UFDG souligne que ‘’la fermeture des frontières contribue non seulement à tuer la production nationale, mais aussi et surtout à augmenter les prix sur le marché.  Notre pays exportait des produits vers le Sénégal et ça marche. Lorsque vous supprimez cela, les producteurs ne peuvent pas placer leurs productions sur le marché et ne peuvent plus produire. Tous les pays cherchent à accroître leurs exportations vers les autres Etats parce ça booste la production nationale et accroit la richesse nationale’’.

‘’La Guinée, en fermant les frontières, tue les petits producteurs de fonio, de légumes et pommes de terre qui ont des débouchées au Sénégal. Comme les prix sont bons dans ce pays, les gens exportaient pour faire face aux dépenses familiales’’, conclut l’ancien banquier central.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Comme dit Mamadou Sylla de l’UDG,Alpha ne connaît que la politique et rien en économie commerciale.
    En plus,il n’écoute personne,et fait le tout à sa guise.Raison de son échec en 11ème année à Sekoutoureyah.
    Son fameux SLOGAN de « Gouverner autrement » va échouer lamentablement.

  2. Kôtô Cellou tu parles pour se faire plaire aux gens Sinon tu sais pertinemment que depuis 1958 jusqu’à nos jours le Sénégal a toujours comploté contre la Guinée.
    Rappel toi bien après avoir dis le non à De Gaulle les commandos français qui étaient venus dévaliser notre banque ont quitté Sénégal.donc rien ne prouve que le Sénégal est clair dans cette affaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info