Accueil » Politique » Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition, à Alpha Condé : ‘’Idriss Deby est parti bêtement…’’

Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition, à Alpha Condé : ‘’Idriss Deby est parti bêtement…’’

Alors que les obsèques d’Idriss Deby se tiennent au Tchad, le chef de file de l’opposition Mamadou Sylla espère que la mort du président tchadien servira de leçons à Alpha Condé. L’homme d’affaires et politique exhorte le chef de l’Etat guinéen à réaliser que nul n’est éternel sur terre.

‘’Je sais qu’il [Alpha Condé] a perdu un ami très cher. Mais il doit comprendre que le pays ne peut pas être géré par une seule personne. Un Etat doit être organisé. Le chef d’Etat coordonne tout à travers son gouvernement. C’est lui qui donne les ordres et nomme chacun à sa place. A chaque fois, je ne manque pas à lui donner des conseils’’, indique Mamadou Sylla.

Avant de poursuivre : ‘’On vient de voir ce qui s’est passé au Tchad. On a vu les funérailles d’Idriss Deby auxquelles il a lui-même participé. En Guinée, que tu sois de l’opposition radicale ou modérée, la vérité, c’est que le président ne veut pas s’ouvrir à l’opposition. Il veut gérer seul sans prendre en compte tout ce qu’on fait comme proposition et quand c’est comme ça, c’est très grave parce qu’il y a la vie mais il y a la mort aussi’’.

Le leader de l’Union démocratique de Guinée (UDG) assure que ‘’si vous voulez laisser un pays calme pour qu’en cas de décès, on n’ait pas de problèmes (…), il faut que la mort de son ami soit une grande leçon pour lui afin qu’il puisse s’ouvrir et tendre la main aux guinéens. Parce que lui seul, il ne peut pas travailler et il ne peut non plus faire venir un blanc pour travailler à la place des guinéens’’.

Mamadou Sylla rappelle que ‘’c’est Dieu qui est plus fort. Hier, on disait qu’Idriss est fort et qu’il est le plus armé de notre continent. Il était sur tous les fronts. Mais aujourd’hui, il est où ? Il est parti bêtement. Comme pour dire que c’est Dieu le plus fort’’.

‘’C’est pourquoi, je conseille à notre président de tirer les leçons et se dire que tôt ou tard, quelqu’un va le remplacer, qu’il soit vivant ou mort. Mais s’il continue de dire que les gens sont contre lui, qu’ils cherchent le pouvoir qu’il a aujourd’hui et qu’il pense pouvoir les écarter tous, un jour, c’est un autre qui restera à sa place’’, renchérit le chef de file de l’opposition.

‘’Ces vérités viennent au fond de moi. Parfois, on peut ne pas vouloir faire certaines choses. Mais quand un événement se produit, cela pourrait nous pousser à changer d’approches’’, conclut-il.      

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. A qui le prochain tour des despotes et dictateurs Africain ???
    L’AFRIQUE doit se libérer de tous ces demons en 2021.Un à un.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info