Accueil » Économie » La Guinée déclarée non éligible au Millenium challenge : ‘’500 millions de dollars, ce n’est pas rien’’, regrette Dalein

La Guinée déclarée non éligible au Millenium challenge : ‘’500 millions de dollars, ce n’est pas rien’’, regrette Dalein

La Guinée a été déclaré non éligible au programme du Millenium challenge corporation. Une nouvelle qui ne surprend guerre Cellou Dalein Diallo. Le leader de l’UFDG pointe du doigt le recul démocratique dans notre pays.

Le président de l’UFDG a été amené à expliquer pourquoi la Guinée a été déclarée non-éligible au Millennium challenge, dispositif d’appui à la bonne gouvernance et de lutte contre la pauvreté, établi par l’administration américaine.

‘’Si on a perdu le Millenium challenge, c’est en raison de la violation récurrente des droits de l’homme et du recul de la démocratie dans notre pays (…). On a vu des agents des forces de l’ordre tirer sur les gens dans les manifestions. Il y a eu combien de victimes enterrées au cimetière de Bambeto ? Ils sont allés jusqu’à refuser l’accès des morgues aux victimes de l’opposition. Ils ont refusé que des autopsies soient menées. On a pulvérisé du gaz sur des gens dans le cimetière. Tout ça, c’est noté’’, indique Cellou Dalein Diallo.

‘’Aujourd’hui, le monde est devenu un village planétaire. Il y a des moyens techniques énormes pour surveiller tout ce qu’on fait. Nous savons tous qu’il y a eu une répression sanglante des manifestations politique depuis 2011. On est à plus de 260 personnes abattues à bout portant’’, ajoute-t-il

L’ancien Premier ministre déplore que la Guinée rate l’opportunité d’obtenir un don allant jusqu’à 500 millions de dollars avec le gouvernement américain.

‘’Ce montant aurait permis d’améliorer nos infrastructures et de façon générale, améliorer les conditions de vie des populations. 500 millions de dollars, ce n’est pas rien. Ce sont les actes du gouvernement qui ont été jugés. Ce Millenium challenge a été institué pour encourager les Etats à continuer à promouvoir les principes de l’État de droit et de la démocratie. C’est une prime à la bonne gouvernance’’, assure le principal challenger d’Alpha Condé.

‘’En Guinée, on ne peut que constater le recul de ces valeurs. Ce que je déplore en tant que guinéen, c’est qu’on aurait pu, peut-être, financer un nouvel aéroport, le réseau routier ou faire beaucoup d’autres investissements’’, conclut-il.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info