Accueil » Politique » Un opposant au 3e mandat aux occidentaux : ‘’Si la Guinée s’écroule, l’onde de choc arrivera sur les rives européennes’’

Un opposant au 3e mandat aux occidentaux : ‘’Si la Guinée s’écroule, l’onde de choc arrivera sur les rives européennes’’

Pour la libération des détenus politiques et la sortie de la crise en Guinée, des opposants au 3e mandat et activistes de la société civile se mobilisent à l’international. Le porte-parole du Collectif de la transition en Guinée appelle à une synergie d’actions pour faire reculer le pouvoir d’Alpha Condé.

"

‘’Dans ce combat, nous avons vraiment besoin des européens. Il faut une vraie convergence d’actions entre nous pour permettre à la Guinée de sortir de l’ornière. Parce si ce pays s’écroule, l’onde de choc arrivera sur les rives européennes. C’est totalement incontestable. Donc il faut que l’Europe se sente concernée par la situation qui prévaut en Guinée’’, indique Sorel Keita

Et de poursuivre : ‘’Le reste du monde doit faire pression sur la Guinée pour que ce régime change. Les guinéens contribuent déjà dans ce combat. Ce n’est pas évident parce qu’aujourd’hui Alpha Condé a une milice paramilitaire qui est à sa solde et n’hésite pas à tirer à bout portant sur le peuple’’.

C’est pourquoi, souligne-t-il, ‘’le peuple a besoin de voir des personnes de l’extérieur se mobiliser pour le soutenir. C’est comme ça que ce peuple sera galvanisé. Alpha Condé fait croire qu’il est soutenu par l’Union européenne (…). Il faut arrêter les aides parce qu’elles ne servent pas au peuple de Guinée’’.

Sorel Keita estime que les aides extérieures ‘’contribuent à renforcer la répression en Guinée. Donc l’Union européenne finance des représailles en Guinée. La Brigade de recherche et d’intervention (BRI) est responsable de la mort d’un certain nombre de guinéens. Et cette brigade est financée par l’Union européenne. C’est inadmissible’’.

De nos jours, annonce le porte-parole de la Transition en Guinée, ‘’nous sommes en train de lutter pour que ces fonds prévus soient arrêtés. Nous avons rencontré des députés européens qui ne sont même pas au courant de cette situation. C’est pourquoi, nous avons besoin d’avoir des discussions pour savoir ce qui se passe en Guinée’’.

‘’Nous étions en colère quand le président Macron a adressé son vœu de succès à Alpha Condé. Mais d’après le retour que nous avons eu de l’Elysée, c’est le minimum possible en termes de diplomatie qu’il aurait pu faire (…). Tout ce qui va dans le sens d’un soutien, même indirect, à ce régime se fait contre le peuple de Guinée. Parce que c’est un peuple qui est pris en otage par une véritable dictature’’, estime cet opposant au 3e mandat.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Resté flanqué Labà avec vos critiques, mais comprenez qu’aucune menace venant de l’extérieur ne fera qu’on va liberer ces fauteurs de troubles.
    Ceux qui sont en prison Pour l’instant on attend que la justice pour connaître leurs sort

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info