Accueil » Économie » Kassory Fofana passe aux aveux : ‘’les guinéens demeurent encore pauvres’’

Kassory Fofana passe aux aveux : ‘’les guinéens demeurent encore pauvres’’

Le mercredi 28 avril, le chef du gouvernement Kassory Fofana était l’invité de l’ex-Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin au webinaire sur les « Matières premières et décollage de l’Afrique : contraintes et opportunités ».

Au cours de la réunion audiovisuelle, le Premier ministre a partagé la vision de la Guinée sur la problématique de la transformation industrielle de ses matières premières.

‘’C’est un sujet important pour nous. La Guinée est riche de son sol et de son sous-sol. Notre secteur minier est dynamique. Mais les guinéens demeurent encore pauvres. Ce contraste est pénible. Croyez-moi, il est pénible à vivre pour les dirigeants que nous sommes’’, déclare le locataire du palais de la colombe.

Il assure que toute l’action du gouvernement vise à ‘’réduire cette pauvreté et à améliorer les conditions de vie de nos populations. Nous devons pour ce faire engager la Guinée dans un développement inclusif et durable’’.

Selon Kassory Fofana, pour changer la donne, ‘’nous devons compter sur ce que nous avons, sur ce que nous produisons, et nous devons commencer à y donner plus de valeur’’.

‘’Qu’est-ce que nous produisons ? La bauxite en particulier. Nous l’extrayons à l’état brut, nous l’envoyons sur les marchés internationaux dans le même état. Nous sommes aujourd’hui le 2e producteur et le 1er exportateur mondial de bauxite. Nous avons aussi l’or, le diamant et une immense réserve de fer à peine entamée’’, précise-t-il.

Il ajoute que ‘’notre sous-sol est riche et notre secteur minier est dynamique. Il représente 90% de nos exportations et notre première source de revenus. C’est un de nos premiers atouts, un de nos avantages comparatifs naturels. Cet avantage est là, à proximité, il est disponible’’.

Kassory Fofana pense qu’il est temps de ‘’capitaliser pour remonter la chaîne de valeur et créer ainsi plus de richesse pour le pays, plus d’emplois pour nos concitoyens, et par ailleurs plus de résilience pour notre économie’’.

L’objectif stratégique de la Guinée, à l’en croire, est de se détacher progressivement de la simple extraction minière pour passer à la transformation industrielle de ses matières premières.

‘’Pour la bauxite, il s’agit de la transformer d’abord en alumine, le produit semi-fini, puis, dans la perspective de long terme, en aluminium’’, détaille-t-il, précisant au passage que ‘’tous les principaux producteurs de bauxite, l’Australie, l’Inde, l’Indonésie, sont passés là, ils l’ont fait.  Ils ont développé une industrie de transformation locale. Nous estimons que la Guinée doit et peut le faire aussi’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info