Accueil » Société » Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC : ‘’A ceux qui croient que le journalisme rime avec arrogance et excès de zèle…’’

Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC : ‘’A ceux qui croient que le journalisme rime avec arrogance et excès de zèle…’’

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse, la Haute autorité de la communication (HAC) a procédé au lancement officiel de l’opération de distribution des cartes de presse aux professionnels des médias.

Boubacar Yacine Diallo, le président de la HAC, a salué le travail abattu par les membres de la commission de délivrance de la carte de presse et les commissaires de son institution qui ont parcouru le pays pour l’enrôlement effectif des postulants dans leurs rédactions respectives.

‘’Mention spéciale aussi aux associations de presse qui ont accompagné sans relâche la HAC, tout au long du processus, et aux journalistes qui y ont adhéré massivement à l’initiative’’, indique-t-il.

Sur un total de 4.000 postulants, 2400 ont été enrôlés. A la date du 3 mai, 2324 dossiers ont été dépouillés et analysés. Parmi eux, 1686 remplissent les critères d’obtention de la carte de presse.

‘’Ces chiffres concernent plus de 42 radios, télévisions ou groupes audiovisuels, 16 journaux et 36 sites web du secteur privé. Au niveau des médias de service public, on a RTG Koloma et la RTG Boulbinet avec les correspondants à l‘intérieur, l’Agence guinéenne de presse (AGP) et son réseau de correspondants l‘intérieur du pays, la Radio rurale de Guinée et ses antennes régionales et locales dans les 33 préfectures, le Quotidien national Horoya et la Radio parlementaire. Les Bureaux de presse de la présidence de la République et de l’armée’’, détaille-t-il.

La HAC a également procédé au renouvellement de l’accréditation et à la validation de nouvelles accréditations au profit de 14 correspondants de la presse étrangère.

Boubacar Yacine Diallo encourage les postulants dont ‘’les dossiers ont été rejetés à prendre contact avec la commission de recours mise en place au sein de la HAC. Celle-ci a pour mission de recevoir les recours, les examiner au cas par cas et rétablir tous ceux qui auraient été lésés dans leurs droits’’.

Il rappelle que ‘’la carte de presse professionnelle permet à son détenteur d’accéder à toutes les sources d’informations, exceptées celles que la loi protège, et de profiter des privilèges, notamment en matière de protection qu’elle procure. Le collège des commissaires a décidé de la rendre gratuite pour faciliter son acquisition par tous les journalistes’’.

Il exhorte les autorités à accorder toutes les facilités aux journalistes dans l’exercice de leur profession. ‘’Désormais, tous les journalistes guinéens, qu’ils soient du privé ou du public, détiennent la même carte délivrée par la HAC. Nous appelons les journalistes à plus de responsabilité. Autant ils doivent être jaloux de leur indépendance, autant ils doivent être respectueux des lois en vigueur et des règles qui régissent la profession’’, mentionne-t-il.

Le journaliste, définit-il, ‘’c’est celui qui sait allier fermeté et modestie, perspicacité et esprit de discernement. A ceux qui croient que le journalisme rime avec arrogance et excès de zèle, je leur dis qu’ils se trompent lourdement. Le journaliste, c’est celui qui fonde sa communication sur l’honnêteté et la véracité des faits’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info