Accueil » Société » Tibou Kamara demande aux journalistes ‘’d’avoir le courage de dire la vérité à ceux qui ternissent l’image de la presse’’

Tibou Kamara demande aux journalistes ‘’d’avoir le courage de dire la vérité à ceux qui ternissent l’image de la presse’’

Il était présent ce lundi 3 mai aux côtés du président de la Haute autorité de la communication (HAC) pour lancer officiellement la distribution des cartes professionnelles de presse. Tibou Kamara, ministre porte-parole du gouvernement, a invité les journalistes guinéens à se questionner davantage pour l’avènement d’une presse beaucoup plus épanouie.  

‘’Nous partageons la conviction qu’il n’y a pas de liberté dans la précarité. La liberté ne peut pas non plus s’exercer durablement sans un minimum de responsabilité et de conscience professionnelle’’’, a déclaré l’ancien journaliste devant un parterre de professionnels des médias.

Tibou Kamara rappelle que ‘’la presse guinéenne connu un long chemin, parsemé d’embûches, mais un chemin dont chacun de nous peut être légitimement fier’’. Il salue la mémoire ‘’de ceux d’entre nous qui ont participer à ce combat héroïque pour la liberté de la presse et l’indépendance des journalistes et qui malheureusement ne sont pas parmi nous aujourd’hui’’.

‘’Je voudrais qu’ensemble, nous saluons l’œuvre de nos pionniers qui ont posé les jalons de ce qu’on appelle la presse privée dans notre pays. Les combats n’ont pas été toujours faciles. Le sont-t-il encore d’ailleurs aujourd’hui ? Mais le journaliste est un homme persévérant, clairvoyant, jalousement attaché à sa liberté et à son indépendance. C’est tant mieux pour la presse, la vitalité de notre démocratie dont la liberté d’expression est une des composantes fondamentales’’, ajoute-t-il.

Au ministre de la Communication, présent à la rencontre, le ministre conseiller spécial d’Alpha Condé a appelé à organiser les états généraux de la presse guinéenne. ‘’Je pense que l’âge de la maturité a sonné pour la presse’’, souligne-t-il, estimant qu’il est ‘’extrêmement important, dans un cadre de concertation et d’échange, que nous puissions sans complaisance en toute de liberté de conscience et de responsabilité mesurer le chemin parcouru, regarder en face les difficultés et les opportunités et les défis de cette presse’’.

Il appelle à un ‘’sursaut au sein de notre presse qui a commencé par délivré des cartes professionnelles’’, assurant que ‘’le plus grand sursaut qui est attendu de la presse, c’est de faire en sorte que ceux qui ont vocation à exercer le métier puisse s’épanouir. Ceux qui ont des aptitudes pour la profession puissent l’intégrer’’.

‘’Pour la crédibilité de tous et pour l’honneur de chacun, que ceux, dont le comportement et le travail ternissent l’image de marque de notre presse et entame la réputation de nos journalistes, ayons tous le courage de le leur dire en face, car le journaliste, c’est également le courage de dire la vérité. C’est ce qui nous permettra de distinguer les bons des mauvais et de construire une presse responsable avec des journalistes responsables’’, affirme-t-il.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info