Accueil » Politique » Protestations contre l’interdiction des prières nocturnes dans les mosquées : ‘’la Haute Guinée manifeste sa déception’’, selon Bah Oury

Protestations contre l’interdiction des prières nocturnes dans les mosquées : ‘’la Haute Guinée manifeste sa déception’’, selon Bah Oury

Un jeune a trouvé la mort, mercredi à Kérouané, lors d’une manifestation contre l’interdiction des prières nocturnes dans les mosquées par les autorités. Bah Oury reproche au pouvoir en place d’avoir pris l’habitude de réprimer violemment toute forme de protestations.

"

La décision des autorités d’interdire les prières nocturnes dans les mosquées a suscité une vague de protestations en Haute Guinée. Un manifestant a été tué dans les échauffourées enregistrées mercredi nuit à Kérouané. Une situation que regrette l’opposant Bah Oury.

‘’Depuis 2019, la région de la Haute Guinée est régulièrement émaillée par des manifestations populaires pour des raisons diverses qui ont enregistré des cas de morts parmi les manifestants. La dernière est liée à l’interdiction des veillées religieuses pour contrer le Covid-19’’, déplore-t-il.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale estime que l’interdiction des prières nocturnes dans les mosquées prouve à suffisance que l’Etat guinéen prend des décisions contraires aux aspirations des citoyens.

‘’La méthode gouvernementale, comme d’habitude, manque de pédagogie et d’écoute vis-à-vis des attentes et des aspirations de la population. Elle privilégie les mesures administratives à travers des interdits sans aucune concertation préalable avec les représentants des populations’’, dénonce Bah Oury.

‘’Or, les populations guinéennes sont fatiguées et excédées par l’attitude des gouvernants qui ignorent la demande sociale longtemps insatisfaite. La Haute Guinée, à cet égard, s’est sentie flouée par un régime qu’elle a soutenu en payant un lourd tribut. Elle manifeste sa déception’’, ajoute-t-il.

Pendant ce temps, note-t-il, ‘’une petite poignée d’individus investis des attributs de l’autorité de l’Etat ne font qu’étaler de manière ostentatoire leurs richesses dont l’origine semble douteuse du fait d’une forte propension aux détournements des deniers publics et à la prévarication’’.

‘’Cette disparité a engendré des frustrations et des colères contre les tenants du pouvoir. Ainsi, toutes frictions politiques, sociales, économiques ou religieuses mettent le feu aux poudres. La réponse du pouvoir est hélas toujours la répression violente qui accroit le nombre des tués’’, conclut le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG).

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info