Accueil » Économie » Le ministère des TP, à travers le Fonds d’entretien routier, réhabilite un double dalot à Ratoma-centre 

Le ministère des TP, à travers le Fonds d’entretien routier, réhabilite un double dalot à Ratoma-centre 

Au quartier Ratoma-centre, un dalot vieux de près de 30 ans obstrué par les ordures s’est affaissé il y a quelques semaines. La réactivité des services du ministère des travaux publics (TP), à travers le Fonds d’entretien routier (FER), a permis de le faire remplacer en un temps record. 

"

Il a fallu rendre le dalot hors d’usage pendant 72 heures pour permettre aux équipes du département des Travaux publics de reconstruire intégralement cet ouvrage vieux d’une trentaine d’années.

C’est un double dalot préfabriqué de 1,50m sur 2m, sur une longueur d’à peu près 12m, une largeur de 7m, selon le directeur national de l’Entretien routier. Sâa Yolandé Camara rappelle que cette corniche qui traverse Ratoma est une ‘’route extrêmement importante parce qu’elle assure la liaison entre la banlieue et le centre-ville’’.

‘’Nous avons été interpellés par les autorités à des niveaux très élevés sur l’affaiblissement de cet ouvrage sous l’effet de son âge, mais aussi du nombre important des véhicules qui circulent là-dessus. Vous avez plus de 10 mille véhicules jour qui passent sur cette route et l’ouvrage qui a été construit à l’époque n’était pas fait pour supporter ce flux du trafic. Au vu du comportement des riverains à travers les ordures qu’ils jettent dedans, l’ouvrage était complètement obstrué et a cédé’’, explique-t-il.

Il poursuit en indiquant que ‘’la ministre des Travaux publics nous a donné des instructions pour qu’en 72h, cette route soit vraiment libérée pour la circulation. Cela a été une réalité à travers tous les mécanismes qui ont été mis en place dans le choix de l’entreprise et le suivi pour obtenir un travail de qualité. Je suis heureux de vous informer que dans l’esprit de la transparence et de réduire les urgences, elle a tenu qu’une mission soit déployée sur le terrain pour une vérification de tous les ouvrages de Conakry pour nous permettre de savoir à quel moment il faut réagir’’.

Le directeur de l’Entretien routier affirme que ‘’les ouvrages hydrauliques sont extrêmement importants dans la vie de nos routes, parce qu’ils contribuent à assurer le franchissement mais à drainer les eaux’’.

Il déplore toutefois ‘’le comportement des riverains qui jettent des ordures sous le dalot. Cela est inacceptable. Mais comme il y a une loi portant sur la protection routière, la ministre s’est inscrite dans cette dynamique afin que celle-ci soit une réalité et qu’elle soit appliquée dans toute sa rigueur’’.

A la question de savoir le coût global de la réhabilitation de ce double dalot, il répond que le Fonds d’entretien routier (FER) à débourser un peu plus de 400 millions GNF ‘’conformément à la nature de l’ouvrage. On voulait un ouvrage à béton armé et c’est suite à un appel d’offres, une consultation restreinte sur la base bien sûr du code de passation des marchés’’.

Bangaly Bangoura, habitant de la zone, se dit satisfait de la rapidité avec laquelle ‘’les travaux ont été réalisés ainsi que les dispositions prises par les autorités pour qu’en seulement 72h, le tout soit réglé. C’est la première fois que j’assiste à cela dans le respect des délais. L’Etat ne devrait collaborer qu’avec des sociétés qui respectent les délais contractuels’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info