Accueil » Sport » Tibou Kamara contredit Antonio Souaré : ‘’il n’y a aucun guinéen qui puisse supporter les charges et les frais liés au football’’

Tibou Kamara contredit Antonio Souaré : ‘’il n’y a aucun guinéen qui puisse supporter les charges et les frais liés au football’’

En colère contre ses détracteurs, le président de la Fédération guinéenne de football (Feguifoot) a confié à la presse que ‘’depuis que j’ai créé la ligue professionnelle de football, chaque année, si je ne donne pas l’argent, il n’y a pas de championnat’’. Une déclaration que ne partage pas le ministre Tibou Kamara.

Le porte-parole du gouvernement dit à qui veut l’entendre que le sport roi fonctionne grâce aux fonds investis par l’Etat guinéen et aux subventions de la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération internationale du football association (FIFA).

‘’Les sources de financement du football, c’est l’Etat d’abord et les subventions de la CAF et de la FIFA’’, indique Tibou Kamara.

‘’Il n’y a aucun guinéen, aussi fortuné soit-il, qui puisse supporter les charges et les frais liés au football. C’est l’affaire de l’Etat à travers le ministère des Sports, mais également à travers les subventions extrêmement importantes de la CAF et de la FIFA. C’est ce qui permet de financer l’activité de football. Tout le reste est un apport marginal’’, assure-t-il.

Et d’insister dans l’émission « On refait le monde », ‘’moi, je parle des faits et non des spéculations dans la cité’’. A l’en croire, entre 2018 et 2020, ‘’les subventions combinées de la FIFA et de la CAF s’élèvent à 100 milliards GNF. Si vous pensez que cela est insuffisant pour le football et qu’un individu aurait pu, à lui seul, faire un financement de cette hauteur et de cette ampleur, je vous laisse à votre interprétation libre et à votre commentaire. Moi je vous parle des faits en tant que membre du gouvernement’’.

‘’Je ne parle pas de ce que l’Etat supporte comme charge à travers le ministère de Sports. Notre football nous couterait cher si en plus de toutes ces contributions, il faudrait recourir à une personne privée pour le financer’’, coupe court le porte-parole du gouvernement.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info