Accueil » Politique » Un cadre de l’UFDG sur l’état de santé d’Ousmane Gaoual : ‘’il a frôlé la mort…’’

Un cadre de l’UFDG sur l’état de santé d’Ousmane Gaoual : ‘’il a frôlé la mort…’’

Le coordinateur adjoint de la cellule de communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) dénonce les conditions de détention des opposants. Souleymane Souza Konaté affirme que l’état de santé des prisonniers politiques s’est détérioré durant leur séjour carcéral.

‘’Ils sont pratiquement tous malades. Peut-être que le degré de souffrance diffère. Ousmane Gaoual Diallo est arrivé à Ignace Deen dans des conditions extrêmement graves. Il a frôlé la mort. C’est cela la vérité. Aujourd’hui, Il est toujours à l’hôpital et n’arrive pas à marcher. Le doyen Chérif Bah y est aussi’’, indique Souleymane Souza Konaté dans Kora.

Selon lui, ‘’Ousmane Gaoual a des problèmes de nerfs.  C’est quelqu’un qui fait beaucoup de sport. Récemment, les conditions de détentions ont été durcies à la Maison centrale où ils ont été interdits de pratique de sport. Ils sont dans une petite salle. Ce qui fait que les gens n’arrivent pas à se mouvoir. Ousmane Gaoual Diallo a beaucoup souffert là-bas. Il a été atteint de Covid-19 et souffre d’un problème de nerfs’’.

‘’Il a saisi les autorités pour qu’il soit rapidement évacué, elles n’ont pas voulu. Un collège de médecins a travaillé sur son dossier et a conclu que son cas mérite un traitement spécifique. Le gouvernement dispose de ce rapport, mais il ne fait rien. Rien n’est fait pour lui permettre de bénéficier de ces soins’’, ajoute-t-il.

Ce proche de Cellou Dalein Diallo regrette la détention prolongée des opposants au troisième mandat d’Alpha Condé à la Maison centrale de Conakry.

‘’Voilà la triste réalité que nous offre cette gouvernance chaotique du président Alpha Condé. Quand il a été en prison ici, il avait bénéficié du soutien de beaucoup de personnes, y compris du président Cellou Dalein Diallo. Beaucoup ont travaillé pour qu’il bénéficie des soins les plus appropriés, mais lui, il prive les autres de ce droit. Cela est inacceptable’’, martèle M. Konaté.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info