Accueil » Société » Me Mohamed Traoré à propos du journaliste Amadou Diouldé Diallo : ‘’C’est à tort qu’il a été condamné’’

Me Mohamed Traoré à propos du journaliste Amadou Diouldé Diallo : ‘’C’est à tort qu’il a été condamné’’

Le journaliste et historien Amadou Diouldé Diallo a été libéré mercredi après avoir passé 82 jours à la Maison centrale de Conakry. Accusé d’offense au chef de l’Etat, il a été condamné au paiement d’une amende de 5 millions de francs guinéens. Un verdict que dénonce Me Mohamed Traoré, l’un de ses avocats.

"

‘’Nous, avocats, nous sommes contents aujourd’hui que M. Amadou Diouldé Diallo retrouve enfin sa famille, ses amis et ses collègues. C’est une joie en demi-teinte. Comme nous l’avons toujours soutenu, il n’aurait jamais dû passer même une seule journée en prison. Nous ne pouvons pas nous taire sur cette violation grave de la loi. Ce n’est pas parce qu’il rentre aujourd’hui à la maison que nous allons estimer que tout s’est passé dans les normes’’, indique l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats.

‘’La loi sur la liberté de la presse a été, certes, appliquée, mais très mal. Ce qui est encore plus choquant, c’est que cette décision devait intervenir depuis le 28 avril 2021. En raison, semble-t-il du boycott des audiences dans les cours et tribunaux par les avocats, l’audience n’a pas pu se tenir. C’est un argument qui ne tient pas la route’’, estime-t-il, qui dit à qui veut l’entendre que ‘’cette audience aurait pu tenir le 28 avril, malgré l’absence des avocats. Il suffisait simplement de faire comparaitre M. Amadou Diouldé Diallo à la barre et lire la décision et la déposer au greffe du tribunal’’.

Il dénonce ce qu’il qualifie de banalisation de la liberté des citoyens par l’appareil judiciaire. ‘’Lorsque je vois des magistrats qui, avec toutes ces défaillances, veulent qu’on se mette à rire comme si de rien n’était, moi je suis personnellement choqué. Encore une fois, en ce qui concerne les avocats du collectif de la défense d’Amadou Diouldé Diallo et d’autres d’ailleurs, nous continuerons à nous battre pour que force reste à la loi’’, rassure-t-il.

A la question de savoir si le collectif des avocats compte interjeter appel du verdict, Me Traoré souligne que pour l’instant, ‘’cette décision ne peut être prise même discuter au tribunal. Nous allons en parler avec notre client, parce qu’en matière pénale nous ne faisons qu’assister nos clients. Nous ne les représentons pas. Si la volonté de M. Amadou Diouldé Diallo était que nous fassions appel, nous ferons appel conformément à la loi, parce que, encore une fois, nous estimons que c’est à tort qu’il a été condamné’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info