Accueil » Politique » Alpha Condé sort de vieux dossiers : ‘’le gouvernement français faisait tout pour renverser Sékou Touré…’’

Alpha Condé sort de vieux dossiers : ‘’le gouvernement français faisait tout pour renverser Sékou Touré…’’

L’Union africaine a célébré ce mardi 25 mai le 58e anniversaire de son existence. Lors d’une intervention télévisée, le président de la République a appelé les jeunes à s’approprier de l’histoire pour comprendre le rôle joué par la Guinée dans les luttes de libération de pays africains.

Pour Alpha Condé, il est important que la ‘’jeunesse guinéenne, qui est née bien après les indépendances, comprenne l’évolution de l’Afrique (…). Le Rassemblement démocratique africaine (RDA) a été créé dans un cadre fédéral regroupant à la fois les pays de l’AOF [Afrique occidentale française] et de l’AEF [Afrique équatoriale française]’’.

A l’époque, raconte-t-il, ‘’il y avait deux tendances. Une tendance qui voulait que des pays prennent l’indépendance en fédération ensemble dont le chef de file était le président Ahmed Sékou Touré et une autre qui était dirigée par Félix Houphouët Boigny qui disait que chaque pays doit prendre son indépendance’’.

En 1958, poursuit Alpha Condé, ‘’trois pays ont voulu prendre leurs indépendances à savoir le Niger, le Sénégal et la Guinée. Mais c’est la Guinée seule qui a pu accéder à l’indépendance grâce à l’unité entre toutes les forces’’.

Par la suite, dit-il, ‘’il y a eu la création de la fédération du Mali qui regroupait le Sénégal et le Mali. Mais la fédération a éclaté et l’ancien Soudan est devenu le Mali. C’est en ce moment qu’ils ont décidé de créer le groupe de Casablanca qui était le groupe des pays progressistes. Face à lui, les modérés ont créé le groupe de Monrovia. Finalement, le groupe de Casablanca a réussi à entrainer le groupe de Monrovia. En 1963, ils se sont mis ensemble pour créer l’OUA’’.

Pour Alpha Condé, c’est grâce au rôle que la Guinée a joué que ‘’les pays africains ont proposé que le poste de secrétaire général soit confié à un guinéen. C’est là où feu Diallo Telly a été désigné comme premier secrétaire général de l’OUA’’.

Précisant que l’objectif de cette organisation était d’aider les colonies à accéder à l’indépendance, il rappelle que la Guinée a participé à la libération des pays comme la Guinée-Bissau, l’Angola, le Mozambique.

Dans la guerre d’Angola, se souvient-il, ‘’le Cuba est intervenu, mais comme le pays était très loin de l’Angola, il y a eu une rencontre à Conakry entre les présidents Neto, Fidel Castro et Sékou Touré. Et la Guinée a servi de transit. Les troupes cubaines qui allaient en Angola transitaient par l’aéroport de Conakry’’.

Toutefois, regrette-t-il, ‘’le gouvernement français faisait tout pour renverser Sékou Touré. Le Premier ministre Mamadou Dia a écrit au Général De Gaulle pour dire cesser d’utiliser le territoire sénégalais pour déstabiliser la Guinée’’.

‘’Le sommet [de l’Union africaine] était prévu en Guinée. Malheureusement le président est mort avant. Sous la 2e République, comme le président Conté était un militaire, la Guinée a perdu le rôle de leadership panafricain’’, souligne le numéro 1 guinéen. ‘’Pour avoir été le président de la FEANF, je ne fais que reprendre le rôle de la Guinée dans le panafricanisme’’, dit-il.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Alors il vont tous faire pour te renverser toi aussi. WASSALAM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info