Accueil » Politique » Un cadre de l’UFR assure qu’Alpha Condé ‘’ne gère la Guinée que par la peur’’

Un cadre de l’UFR assure qu’Alpha Condé ‘’ne gère la Guinée que par la peur’’

Le secrétaire exécutif de l’Union des forces républicaines (UFR) estime que la prorogation de l’état d’urgence sanitaire par Alpha Condé n’a aucun sens. Saikou Yaya Barry dénonce cette décision du président de la République qu’il juge impopulaire.

Ce proche de Sidya Touré estime que le président Alpha Condé,  en prorogeant l’Etat d’urgence sanitaire, poursuit son agenda politique.

‘’C’est un moyen d’installer sa dictature. Pendant le mois de Ramadan, on nous a interdit de prier dans les mosquées. C’était tout simplement pour ne pas violer son décret. Sinon on a fait la grande prière de fête ensemble’’, indique Saikou Yaya Barry dans Kora.

‘’Pendant les 30 jours, on a fait les prières collectives de la nafila dans les mosquées, ça n’avait pas posé de problème. A partir du moment où ça devait aller jusqu’à 3h du matin,  il fallait qu’il trouve un moyen d’empêcher cela. Il ne gère la Guinée que par la peur en  utilisant les forces de défense et de sécurité’’, ajoute-t-il.

Cet opposant assure que la décision de reconduire l’état d’urgence sanitaire ‘’n’a pas de sens. Les guinéens sont suffisamment conscients de cette maladie aujourd’hui. Beaucoup se font vacciner, les gens respectent la distanciation sociale. Aujourd’hui, on est moins impactés par rapport à d’autres pays qui ont déjà arrêté ça. Généralement, les dictateurs utilisent ce genre de moyens pour imposer des couvre-feux’’.

Il assure que les guinéens en ont marre de cette situation qui a des impacts négatifs sur leur quotidien.

‘’Pendant des années, Ben Ali avait empêché le regroupement de cinq ou six personnes en Tunisie, mais il avait vu les conséquences à la fin de sa vie. C’est pour dire que les guinéens en ont marre, parce qu’ils doivent vivre. Il y a des boites de nuit, des restaurants qui ne vivent que de ça et on refuse à ceux-là de fonctionner normalement. Les guinéens sont déjà crispés, ils n’ont aucun moyen de se divertir. Le risque que la tension monte est là, en plus de l’augmentation du carburant et la cherté de la vie aujourd’hui’’, alerte-t-il

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info