Accueil » Économie » En débrayage, les employés de la société Albayrak Transport menacent : ‘’Si nous ne sommes pas entendus, dans les prochains jours…’’

En débrayage, les employés de la société Albayrak Transport menacent : ‘’Si nous ne sommes pas entendus, dans les prochains jours…’’

Ce lundi 31 mai, les travailleurs de la société Albayrak Transport ont décidé d’arrêter leurs activités. Ils dénoncent le non-paiement de 19 mois de subvention  par l’Etat guinéen.

"

Pour manifester leur colère, ils ont empêché toute sortie de bus dans la circulation. Interrogé par VisionGuinee, le secrétaire général du syndicat Aboubacar Mariam Fofana a déclaré que ‘’les travailleurs de la société ont décidé à l’unanimité d’observer un débrayage’’.

Il affirme que les manifestants ont comme plateforme revendicative entre autres ‘’le payement d’une subvention de plus de 19 mois. Nous exigeons à l’Etat d’envoyer de nouveaux bus pour garantir notre emploi. Nous demandons également d’importer des pièces de rechange afin qu’on puisse entretenir les bus qui sont là’’.

Dans la circulation, souligne le syndicaliste, ‘’les bus tombent souvent en panne. Ce qui provoque des accrochages entre le chauffeur et les passagers. Ce débrayage est une sorte d’alerte. Si nous ne sommes pas entendus, dans quelques jours, nous allons mettre en place une plateforme revendicative et aller en grève’’.

‘’Avant, les 50 bus fonctionnaient. Mais aujourd’hui, on est incapables de faire sortir 20 bus. Les bus sont amortis tous les jours. Cela constitue une énorme menace énormément pour notre emploi’’, indique M. Fofana.

‘’Nous présentons nos excuses à la population pour les désagréments causés. Nous savons qu’elle souffre. Nous aussi, nous sommes des travailleurs et nous ne voulons que travailler. Mais l’état de ces bus ne nous encourage pas. Si la subvention n’est pas payer, nous n’aurons pas de bus’’, affirme notre interlocuteur, précisant que le syndicat est disposé à négocier avec les autorités pour éviter l’enlisement de la crise.

Canan Sahbaz, la directrice de la communication d’Albayrak, a rappelé que sa société est liée par un contrat avec l’Etat pour la gestion de 50 bus assurant le transport urbain de passagers.

‘’Nous gérons 50 bus qui appartiennent à l’Etat guinéen. Moins de 50 fonctionnent aujourd’hui. En raison des problèmes de fret dans le monde, les pièces de rechange arrivent tardivement. Les bus ne sont malheureusement pas jeunes. Beaucoup sont en panne’’, explique-t-elle, assurant que sa société est sensible à la situation des travailleurs.

‘’C’est plus une manifestation qu’une grève. Nous n’avons pas reçu de lettre concernant une grève’’, précise Mme Sahbaz, promettant qu’Albayrak fera tout son possible pour résoudre la crise.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info