Accueil » Politique » Un opposant guinéen préoccupé par la crise au Mali : ‘’la situation sécuritaire risque de se détériorer davantage’’

Un opposant guinéen préoccupé par la crise au Mali : ‘’la situation sécuritaire risque de se détériorer davantage’’

Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), réunis à Accra le dimanche 3° mai, ont décidé de suspendre le Mali après le coup de force du colonel Assimi Goita qui a abouti à la démission du président de la transition malienne et du Premier ministre.

En moins d’une année, la junte malienne du colonel Assimi Goïta, patron du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), a mené de deux coups d’Etat. L’ancien ministre guinéen de la réconciliation souhaite que la CEDEAO s’intéresse davantage à la situation au Mali.

Bah Oury estime que la crise qui frappe ce pays risque de détériorer la situation sécuritaire dans la sous-région.

Pour le dirigeant de l’Union des démocrates pour la renaissance africaine, ‘’la situation au Mali est une grave préoccupation pour toute la région ouest-africaine. La junte hélas a ouvert la boîte de Pandore’’.

‘’La situation sécuritaire risque de se détériorer davantage et le Mali pourrait être dépecé en morceaux’’, craint Bah Oury, indiquant que ‘’la CEDEAO au pied du mur doit aider le Mali’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info