Accueil » Société » Le maire de Ratoma aux autorités : ‘’les cimetières sont intouchables, ils sont faits pour être le lieu de repos éternel’’

Le maire de Ratoma aux autorités : ‘’les cimetières sont intouchables, ils sont faits pour être le lieu de repos éternel’’

La première autorité communale de Ratoma a adressé un courrier le 31 mai au gouverneur de la ville de Conakry. Issa Soumah a signifié le général Mathurin Bangoura que sa mairie n’est pas en mesure d’accompagner la décision des autorités de fermer les cimetières de Bambeto et Kaporo-rails.

"

Dans son courrier, le maire de Ratoma a rappelé au gouverneur de la ville de Conakry qu’en Guinée, ‘’les traditions de toutes nos communautés et toutes confessions confondues accordent un respect profond aux morts, de sorte que les cimetières sont de véritables lieux de culte où les citoyens viennent se recueillir sur les tombes des leurs illustres devanciers’’.

‘’Nous pensons, comme tous nos citoyens, que les cimetières sont intouchables, ils sont faits pour être le lieu de repos éternel de nos morts. Ce sont des biens collectifs, tout comme les édifices que l’Etat veut bâtir sur ce site, donc à protéger’’, souligne M. Soumah dans sa lettre.

Il indique au général Mathurin Bangoura que ‘’notre devoir, nous vivants d’aujourd’hui, vis-à-vis de ces morts qui ne peuvent pas se défendre, qui étaient comme nous hier et à coup sûr, que nous rejoindrons demain, c’est de les respecter et les aider à jouir de ces lieux de repos éternel’’.

Contacté mardi par VisionGuinee, le maire de la commune de Ratoma a confirmé l’authenticité de la lettre. Il déclare avoir ‘’fait un plaidoyer en rappelant que ceux qui sont dans ces cimetières sont des guinéens. Des chefs de quartier et plusieurs autres personnes sont venus me voir pour que je plaide en leur faveur. C’est ce que j’ai fait en tant que maire de la commune’’.

‘’On ne s’oppose à personne. On ne s’oppose pas à l’Etat. C’est un travail qui est en train d’être fait. Il y a des morts qui sont dans ces cimetières depuis des années. Dans toutes les capitales du monde, il y a des cimetières qui sont bien encadrés. Ne pouvons-nous pas faire la même chose ici ? Nous avons fait des propositions dans la lettre adressée aux autorités’’, ajoute-t-il, précisant qu’il va se battre pour que ces lieux ne soient pas rayés de la carte du centre directionnel de Koloma.

Des travaux au centre directionnel de Koloma sans informer la mairie

Au gouverneur de la ville de Conakry, il apprend que ‘’nous avons découvert que ‘les travaux de voirie et réseaux divers du centre directionnel de Koloma ont démarré au mois de janvier dernier’ sans que la mairie de Ratoma n’en soit informée. Nous pensons que si la mairie de Ratoma, sur le territoire de laquelle cette infrastructure va être bâtie, avait été consultée en application des dispositions du code révisé des collectivités, le projet aurait intégré nos préoccupations et ce problème de fermeture ne serait pas posé aujourd’hui’.

Avant de rappeler que ‘’tout projet d’aménagement doit tenir compte et intégrer l’existant. C’est d’ailleurs le cas du présent projet d’aménagement du centre directionnel de Koloma qui, à l’exception des cimetières, à intégrer dans son plan, les édifices existants tels, la RTG, les écoles, la police…’’

‘’Pour cette raison et pour toutes les autres, les deux cimetières faisant partie, conformément aux dispositions de l’article 35 du code révisé des collectivités, du domaine public local que la commune n’entend pas perdre, l’exécutif de la mairie de Ratoma fait la proposition au ministère de la Ville et de l’Aménagement du territoire (MVAT), d’instruire la société chargée de l’aménagement du site, d’intégrer ceux-ci dans le nouveau paysage du centre, en tant que lieux de culte, espaces verts’’, suggère le maire Soumah.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info