Accueil » Politique » La ‘’nouvelle technique’’ du pouvoir d’Alpha Condé pour déstabiliser l’UFDG

La ‘’nouvelle technique’’ du pouvoir d’Alpha Condé pour déstabiliser l’UFDG

L’avocat Mohamed Traoré assure que le débauchage de cadres des partis influents de l’opposition est devenu une pratique courante du pouvoir pour déstabiliser ces formations politiques. Une sortie qui intervient quelques heures seulement après le retour de Souleymane Thianguel Bah, après 5 ans d’exil forcé en France.

"

Cet homme en robe noire, membre du collectif des avocats de l’Union des forces démocratiques de Guinée, estime que le pouvoir est prêt à user de tous les moyens pour déstabiliser ses adversaires de l’opposition.

‘’La nouvelle technique de déstabilisation d’un parti d’opposition consiste à arrêter certains de ses responsables et militants, à les faire juger, condamner et emprisonner. Par la suite, on leur fait croire qu’ils sont abandonnés par leur parti. Ce qui peut créer parfois une implosion du parti politique visé’’, indique Me Mohamed Traoré.

Selon cet avocat, ‘’cette méthode, qu’on peut qualifier de ‘forte’ s’applique spécialement aux acteurs politiques qu’on ne parvient pas à débaucher par des moyens plus ‘souples’ tels que les nominations à des postes ou des espèces sonnantes et trébuchantes ou plus généralement des avantages matériels’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info