Accueil » Politique » Le camp de Dalein révèle le ‘’dilemme’’ qui l’a poussé à reconnaitre la victoire d’Alpha Condé

Le camp de Dalein révèle le ‘’dilemme’’ qui l’a poussé à reconnaitre la victoire d’Alpha Condé

Arrivé 1er sur 24 candidats au premier de la tour de la présidentielle de 2010, Cellou Dalein Diallo a perdu le scrutin face à Alpha Condé. Proche collaborateur du leader de l’Union des forces démocratiques (UFDG), Aliou Condé affirme que son parti était face à un dilemme cornélien après la proclamation des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle.

‘’Après 50 ans de pouvoir dictatorial, tous les guinéens espéraient qu’avec l’élection de 2010, on pourrait sortir de l’ornière. La qualité de certains candidats avait suscité de l’espoir pour le futur de la Guinée’’, indique le vice-président chargé des Affaires politiques de l’UFDG.

A l’époque, selon l’opposant, ‘’si globalement, les gens avaient beaucoup de reproches sur la gestion du régime de Conté, Cellou Dalein Diallo, lui, bénéficiait d’une certaine aura. Ce qui fait qu’avec les résultats que nous possédions, il gagnait l’élection dès le premier tour’’.

‘’Malheureusement, il y avait un opposant historique dans la course et on voulait gagner l’élection. Parce qu’il incarnait l’espoir de nos partenaires. Alors qu’est-ce qu’on a fait ?’’, s’interroge-t-il lors d’une réunion virtuelle avec des députés européens, avant de répondre : ‘’On a juste modifié les résultats en annulant les résultats de Ratoma pour nous ramener aux environs de 44%’’.

‘’Nos adversaires ne voulaient pas partir au second tour dans les mêmes conditions pour changer la donne (…). Ils ont tripatouillé tout le processus électoral. Ce qui a fait que nous sommes restés près de 4 mois entre le premier et le second tours de la présidentielle. Tout le système a été modifié’’, continue à dénoncer le vice-président de l’UFDG chargé des affaires politiques.

‘’Après l’élection, quand nous avons interpellé le président de la CENI, il s’est rendu compte qu’il y a eu tripatouillage. Il y a eu l’interruption de publication des résultats pour une journée, mais avec la pression, ça a repris le lendemain’’, regrette-t-il.

Pour le recours de l’UFDG auprès de la Cour suprême, se souvient-il, ‘’ils n’ont même pas ouvert les cartons et les plis, comme on l’a fait dernièrement. Donc on a publié les résultats de la CENI en déclarant Alpha Condé élu (…). Toute la ville de Conakry était militarisée par le Bataillon autonome de la troupe aéroportuaire’’.

‘’Si l’UFDG bougeait, ils étaient prêts à massacrer tout le monde. Un dilemme très fort pour le parti. Fallait-il accepter les résultats ou non ? Nous avons discuté au niveau de la haute direction, finalement, nous avons dit qu’il vaut mieux sauver la population guinéenne’’, raconte-t-il.

Selon M. Condé, tous les problèmes que la Guinée travers aujourd’hui ont commencé là. ‘’Malheureusement, étant mal élu, Alpha Condé s’est orienté exclusivement vers l’affirmation de son pouvoir en créant des conditions pour pouvoir gagner les élections à venir (…). C’est ce qui détermine son comportement’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info