Accueil » Politique » Ousmane Kaba à Alpha Condé : ‘’Nous devons éviter que des gens soient en prison pour des opinions politiques’’

Ousmane Kaba à Alpha Condé : ‘’Nous devons éviter que des gens soient en prison pour des opinions politiques’’

Arrêtés et emprisonnés depuis plus de 7 mois, Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Etienne Soropogui et Cie continuent de croupir à la Maison centrale de Conakry sans aucun jugement. Le président du Parti des démocrates et de l’espoir (Pades) déplore cet état de fait et estime qu’il faut les juger afin de les fixer sur leur sort.

‘’Quand j’étais très jeune dans ce pays, j’ai toujours assisté à des procès politiques et à des complots. Aujourd’hui, j’ai plus de 60 ans, la Guinée est toujours avec ses vieux démons. C’est extraordinaire. Ça n’a pas changé. Pourquoi sont-ils en prison ? C’est pour des raisons politiques’’, dit Dr Ousmane Kaba à qui veut l’entendre.

Il indique à Alpha Condé qu’il ‘’n’a rien à gagner en maintenant des gens en prison. S’ils sont fautifs, c’est le procès qui va nous le dire. Le simple fait de mettre les gens en prison pendant très longtemps sans jugement est un problème. S’ils sont fautifs, qu’on les juge pour qu’on le sache’’.

‘’Quand on a été combattant de la liberté pendant de si longues années et qu’on a soi-même été prisonnier politique, ça ne rend pas service au président de la République, ni à sa carrière encore à sa stature. Nous devons plutôt chercher à apaiser le pays et éviter que des gens soient en prison pour des opinions politiques’’, recommande le candidat malheureux à la présidentielle du 18 octobre.

Pour le président Alpha Condé, les opposants Ousmane Gaoual Diallo et Cie ne sont en ‘’aucun cas des prisonniers politiques, mais des fauteurs de troubles, coupables d’avoir envoyé contre la police des jeunes munis d’armes blanches, parfois des fusils et d’explosifs’’.

Le numéro un guinéen dit détenir ‘’toutes les preuves et elles seront exposées lors des procès, y compris les appels au meurtre contre ma personne’’.

‘’Il ne faut pas faire l’amalgame. Ce pays a beaucoup souffert de ce genre d’amalgames. Moi je ne prends pas de position sur le fond du dossier puisque nous n’avons pas les éléments. Peut-être qu’il y a des fautifs (…). Ce qui est sûr, c’est qu’il y a eu des violences. S’il y a des coupables, jugeons-les. Ce qui est inacceptable, c’est de mettre des gens en prison pendant si longtemps sans jugement’’, rétorque l’ancien argentier de l’Etat.

‘’Dire s’ils sont en prison parce qu’ils sont coupables, cela est inacceptable. C’est bolchevique, stalinien ça. On vient de sortir du 20e siècle où la moitié de l’humanité a fait ce genre de trucs, souligne-t-il, appelant la justice à prendre des dispositions pour ‘’juger les détenus, relâcher ceux qui ne sont pas coupables et sanctionner ceux qui le sont’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info