Accueil » Société » Passeports biométriques pour les guinéens de France : plusieurs demandes rejetées par les autorités

Passeports biométriques pour les guinéens de France : plusieurs demandes rejetées par les autorités

Deux mois après leur enrôlement dans les consulats et ambassades, de nombreux guinéens vont entrer en possession de leurs passeports biométriques. Le ministre de la Sécurité procédé vendredi 25 juin à la remise officielle à son homologue des Affaires étrangères d’un lot de documents de voyage destinés à nos compatriotes enrôlés en France aux Etats-Unis, au Maroc et en Arabie Saoudite.

Selon le directeur de la police aux frontières, en France, 312 passeports ont été établis. Le contrôleur général Lamine Keita a déclaré que 72 requérants ont vu leurs demandes rejetées pour, dit-il, avoir procédé à des ‘’changements d’identité’’.

Pour les guinéens des Etats-Unis, 153 passeports ont été établis contre 205 passeports pour le Maroc et 42 pour l’Arabie Saoudite.

‘’Je suis très heureux de voir que nous avons franchi le cap des 700 passeports émis pour les juridictions dont les données sont parvenues au niveau central’’, s’est réjoui le ministre des Affaires étrangères.

Ibrahima Kalil Kaba assure que la délivrance de ces passeports est une preuve éloquente de  ‘’la qualité et la célérité avec laquelle le département en charge de la Sécurité a entendu le cri de cœur de nos concitoyens à l’étranger’’.

Le ministre de la Sécurité a précisé que des ‘’demandes de passeports ont été rejetées parce que tout simplement les informations qui ont été fournies en France par ceux avaient déjà des données biométriques ne correspondaient pas à celles qui étaient dans notre base de données’’.

‘’S’il y a des doutes sur la nationalité et d’autres informations, la personne est obligée d’être à Conakry pour lever ces doutes en fournissant des compléments d’informations’’, a renchéri Damantang Albert Camara.

Il a tenu à rappeler que les ‘’opérations d’enrôlement à l’étranger ne sont pas des opportunités de changer d’identité’’ et avant de souligner que ceux qui se livrent à de telles pratiques sont ‘’passibles de poursuites judiciaires’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info