Accueil » Politique » Mamadou Sylla en colère contre Damaro Camara : ‘’il gère l’Assemblée nationale un peu comme un canton’’

Mamadou Sylla en colère contre Damaro Camara : ‘’il gère l’Assemblée nationale un peu comme un canton’’

La gestion de l’Assemblée nationale par l’honorable Amadou Damaro Camara est décriée par des députés. Ces derniers accusent le parlement du parlement d’octroyer des marchés de gré à gré à certains de ses proches dont sa fille.

Le chef de file de l’opposition, sollicité par nos confrères d’Espace TV, a dénoncé ce qu’il qualifie de gestion opaque du pouvoir législatif par Damaro Camara.

‘’Il y a maintenant plus d’un an que nous sommes installés. J’avoue que mon groupe parlementaire n’est informé de rien. Tout ce qui se passe là-bas, on le voit comme ça. Il ne nous a jamais consultés. Même au sein de son groupe, plusieurs d’entre eux lui reprochent d’être très opaque surtout dans la passation des marchés’’, martèle Mamadou Sylla dans des propos relayés sur sa page Facebook.

Avant de poursuivre : ‘’Quand tu es président d’une telle institution, la transparence exige que tu puisses faire participer tes collègues à la gestion. Le président de l’Assemblée, je trouve qu’il n’est pas transparent. On dit que la plénière est l’instance suprême de l’Assemblée nationale, c’est le lieu où toutes les décisions sont examinées et adoptées. Pas celles concernant l’institution’’.

‘’Nous contrôlons l’action gouvernementale, mais chez nous non. Sinon celui qui contrôle doit faire preuve de crédibilité et de transparence. Je connais Damaro. C’est un ami, il y a longtemps qu’on s’est connus.  Je critique souvent l’exécutif, mais je n’ai jamais parlé de l’Assemblée nationale, sinon je suis victime’’, assure-t-il.

Mamadou Sylla déclare avoir fait des pieds et mains pour rencontrer en vain le président du parlement guinéen. ‘’Trois fois de suite j’ai demandé une audience, sans succès. En tant que député et chef de file de l’opposition, il refuse de me recevoir. Voir le président de la République est plus facile pour moi que pour voir le président de l’Assemblée. Je ne sais pas de quoi me reproche-t-il ? Pour lui, il a la majorité, il n’a pas besoin de l’opposition. On ne peut pas gérer une institution de telle manière’’, dénonce l’homme d’affaires et politique.

Il estime que Damaro Camara ‘’gère [l’Assemblée nationale] un peu comme un canton. Vous savez vers chez eux, il y avait des cantons. Mais aujourd’hui, on est en démocratie, tu ne peux pas gérer tel que les cantons se géraient. Mais Dieu est grand, voilà que c’est son propre camp qui s’élève contre lui aujourd’hui. C’est pour dire combien de fois la crise est profonde. Nous, nous ne ferons qu’observer’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info