Accueil » Politique » Des cadres de l’UFDG interdits de rendre visite à leurs collègues détenus en prison

Des cadres de l’UFDG interdits de rendre visite à leurs collègues détenus en prison

Maison Les opposants Ousmane Gaoual Diallo, Chérif Bah, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah et Cie, détenus à la Maison centrale de Conakry depuis 7 mois sont coupés de tout contact avec les principaux responsables de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Dans une note transmise mardi à la presse, le parti de Cellou Dalein Diallo déclare que ‘’les vice-présidents de l’UFDG n’ont pas le droit de rendre visite à leurs collègues en détention’’.

Il accuse la justice de continuer à ‘’s’opposer à toute visite des vice-présidents de l’UFDG à leurs collègues et collaborateurs détenus à la maison centrale et même aux malades hospitalisés à Ignace Deen’’.

L’UFDG annonce que ‘’suite à une énième demande introduite à cet effet ce lundi 28 juin par les avocats, la justice vient de leur notifier, encore, un refus catégorique’’.

Le parti déplore cette ‘’décision qui empêche les vices présidents à apporter le soutien moral nécessaire à leurs collègues actuellement privés de liberté’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info