Accueil » Économie » Branchements électriques clandestins : Bah Ousmane veut moraliser les fraudeurs

Branchements électriques clandestins : Bah Ousmane veut moraliser les fraudeurs

La semaine nationale de l’électricité a été lancée mardi à Conakry. S’exprimant en marge de la cérémonie, la ministre de l’Energie a rappelé que de nombreuses réformes ont été mises en œuvres par la société Électricité de Guinée (EDG) dans le but de réduire de façon significative la subvention de l’Etat, assurer la sécurité des recettes, renforcer les capacités et l’engagement de l’ensemble des acteurs.

Bountouraby Yattara assure que sous l’impulsion du président Alpha Condé, des réformes importantes ont été entreprises depuis 2011 afin d’assurer la viabilité du secteur de l’électricité, pour qu’il soit capable de fournir le niveau de service requis pour appuyer la croissance économique et le développement social.

Le président du Conseil d’administration de l’EDG, Bah Ousmane affirme que la semaine nationale de l’électricité est une opportunité offerte pour regrouper l’ensemble des acteurs du pays qui sont concernés par la gestion et la consommation de l’électricité.

A l’issue de nombreuses réformes menées jusque-là, le conseiller à la présidence chargé des infrastructures, affirme que la société EDG présente une nouvelle face, précisant que la direction générale de l’entreprise, avec tous les efforts consentis, appuyée par le support inlassable du président de la République, a abouti à un certain nombre de résultats probants

‘’La préservation de ces acquis dépendra du niveau d’information et de la volonté des différences acteurs. Durant cette semaine, chaque acteur prendra part et s’appropriera de la gestion du courant électrique’’, indique le ministre d’Etat Bah Ousmane.

Le président du Conseil d’administration de la compagnie EDG précise qu’au cours de la semaine nationale de l’électricité, ‘’il s’agira surtout des reformes à l’externe qui visent à former et à sensibiliser chaque citoyen consommateur du courant électrique’’.

Aussi, souligne-t-il, ‘’il s’agira de moraliser les clandestins qui interfèrent sur les réseaux électriques sans oublier la couche vulnérable que représentent les jeunes entre autres, par rapport à leur rôle dans la lutte contre la fraude, la surcharge des transformateurs et le sous-abonnement dans les concessions’’.

Durant cette semaine et les journées qui s’en suivront, selon Bah Ousmane, il sera utile d’interpeller tout un chacun à une économie de l’électricité et mieux, à une consommation plus citoyenne qui favorisera un développement socioéconomique de la Guinée.

La ministre de l’Energie Bountouraby Yattara, elle, a fondé son espoir qu’à l’issue de la semaine nationale de l’électricité que ‘’chaque citoyen adoptera une consommation électrique responsable et économique afin de permettre l’accès à l’électricité à tous’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info