Accueil » Politique » Dalein a-t-il recruté des ‘’mercenaires’’ ? L’UFDG démonte les accusations du pouvoir d’Alpha Condé

Dalein a-t-il recruté des ‘’mercenaires’’ ? L’UFDG démonte les accusations du pouvoir d’Alpha Condé

Samedi dernier, à l’assemblée générale virtuelle de l’UFDG, Nadia Nahman, cheffe de cabinet du président de l’UFDG, a fait une analyse du contenu d’un rapport rédigé, selon elle, par le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

Nadia Nahman, qui a parcouru le rapport pour éclairer la lanterne de l’opinion publique, indique que le pouvoir en place estime que l’intention de Cellou Dalein Diallo du scrutin présidentiel du 18 octobre était de se ‘’réfugier dans une ambassade juste après le scrutin et lancer des mercenaires armés de PMAK et de grenades, assassiner des responsables politiques, des militaires, des gendarmes et des notabilités connues, notamment le Kountigui El Hadj Sékouna Soumah. Tout ceci devrait se faire avec la complicité de certaines personnes de l’étranger’’.

Elle poursuit en soulignant que les auteurs du rapport mentionnent que ‘’grâce à la vigilance des services de sécurité et à la participation de la population, il a été possible de mettre la main sur plusieurs mercenaires et des armes (PMAK, grenades, lance-roquettes, flèches, machettes, et autres armes). Ces mercenaires arrêtés sont aujourd’hui à la disposition de la justice’’.

Rappelant que le président Alpha Condé a à moult reprises déclaré que ‘’plus le mensonge est gros, plus les guinéens y croient’’, la cheffe de cabinet du président de l’UFDG assure que ‘’c’est sans doute cette affirmation qui a inspiré les auteurs du rapport pour inventer ces mensonges à la fois grotesques et ignominieux qui mettent en évidence la légèreté et le cynisme de ceux qui nous dirigent’’.

Elle dit à qui veut l’entendre que ‘’le président Cellou Dalein Diallo ne s’est jamais réfugié dans une ambassade et n’a jamais eu l’intention de le faire. Certainement, les auteurs de ce rapport, en attribuant au Président de l’UFDG cette intention, se sont rappelé qu’Alpha Condé, en tant qu’opposant, s’était réfugié à l’Ambassade du Sénégal en 1991.

Elle demande au pouvoir en place ‘’où sont ces mercenaires, ces PMAK et ces grenades ?’’ avant de qualifier ces accusations de ‘’grotesques et fallacieuses sorties de l’imagination de la police politique d’Alpha Condé’’.

‘’Comment peut-on imaginer un seul instant que Cellou Dalein Diallo puisse nourrir l’intention d’assassiner le Khountigui de la Basse Guinée, El Hadj Sékhouna Soumah, avec lequel il entretient au vu et au su de tout le monde une longue et solide relation d’amitié ? Quels responsables politiques, quels militaires, quels gendarmes Cellou Dalein Diallo aurait-il l’intention d’assassiner et à quelles fins ?’’, s’interroge Nadia Nahman qui espère que les autorités pourront fournir les ‘’preuves de l’existence d’un lien entre Cellou Dalein Diallo, les mercenaires et les armes qu’ils prétendent détenir’’… Lire l’intégralité de l’analyse de l’UFDG sur le rapport du gouvernement en cliquant ici.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info