Accueil » Économie » De nouveaux ennuis judiciaires pour Augustin Matata Ponyo, le ‘’Monsieur Gouverner autrement’’ d’Alpha Condé

De nouveaux ennuis judiciaires pour Augustin Matata Ponyo, le ‘’Monsieur Gouverner autrement’’ d’Alpha Condé

L’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo est de nouveau dans de sales draps en République démocratique du Congo (RDC). Le Senat dont il membre a été saisi par le procureur de la Cour constitutionnelle, Jean-Paul Mukolo, aux fins d’obtenir l’autorisation de poursuites contre le Monsieur Gouverner autrement’’ du président Alpha Condé.

Selon RFI, après l’affaire de malversations financières dans le dossier du parc agro industriel de Bukanga Lonzo, Augustin Matata Ponyo est soupçonné de détournement de fonds.

La radio Okapi, quant à elle, rapporte que l’ancien Premier ministre congolais est poursuivi par la justice dans l’affaire de dédommagement des commerçants étrangers en 1973 et 1974, victimes des mesures de zaïrianisation.

Le média, citant la lettre du procureur déposé au Sénat depuis le 24 juin dernier, précise qu’Augustin Matata Mponyo, alors Premier ministre avait ordonné le ‘’décaissement de plus de 110 millions de dollars et près de 28 millions de dollars entre 2012 et 2013’’.

Le procureur Jean-Paul Mukolo, selon Okapi, accuse Matata d’avoir ‘’dédommagé trois cents prétendus anciens propriétaires, qui auraient perdu leurs biens meubles du fait de la zaïrianisation et dont aucun dossier n’est retrouvé à la Direction de gestion de la dette publique. Il s’agirait donc des dossiers fictifs, montés dans l’unique but de détourner les fonds publics, ajoute le procureur, qui déplore le décaissement en 2012 et 2013 de près de 111 millions de dollars et plus de 27 millions d’euros aux bénéfices d’une liste de ces acquéreurs’’.

L’opération s’arrête en 2013 sur décision du président Joseph Kabila qui ordonne alors une enquête, précise RFI, ajoutant que la justice qui  soupçonne aujourd’hui un détournement de deniers publics, entend rouvrir l’affaire.

D’où la démarche du procureur qui a demandé au bureau du Sénat d’autoriser que le sénateur Matata Ponyo soit auditionné par la Cour constitutionnelle. Mais ce dernier, selon nos confrères, préfère s’expliquer devant le bureau du Sénat.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info