Accueil » Politique » Damaro Camara rappelle à l’ordre Dansa Kourouma : ‘’il se prend pour un élu du peuple’’

Damaro Camara rappelle à l’ordre Dansa Kourouma : ‘’il se prend pour un élu du peuple’’

Les remarques faites récemment par le président du Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) lors du débat d’orientation budgétaire ne sont pas du gout du président de l’Assemblée nationale qui a tenu à rappeler à l’ordre Dansa Kourouma.

‘’Dansa Kourouma se prend pour un élu du peuple. Je lui ai dit que s’il veut parler au nom du peuple, il faut se faire élire et venir à l’Assemblée nationale. Les organisations de la société civile, personne ne peut m’en dire le nombre’’, affirme l’honorable Damaro Camara.

Il estime que la Guinée compte ‘’au moins 8000 organisations dont certaines sont carrément des branches des partis, des alliés des formations politiques qui continuent malgré tout de s’appeler société civile’’.

‘’Il est vrai qu’il y a des observations qui ont été faites et dont on doit tenir compte. Mais dire qu’on va les associer à l’élaboration du budget et au contrôle des politiques publiques, ça c’est un peu trop prétentieux. C’est pour cela que j’ai recadre Dansa Kourouma en lui disant cela était aux élus du peuple. Nous sommes 114. Si d’autres doivent venir nous aider, c’est déjà énorme de les associer de manière consultative afin qu’ils nous fassent part ce qu’ils pensent’’, assure le patron du parlement guinéen.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info