Accueil » Interview » Accord de coopération militaire avec le Sénégal : ‘’le dictateur cherche à se renforcer dans une forteresse’’, estime le camp de Dalein

Accord de coopération militaire avec le Sénégal : ‘’le dictateur cherche à se renforcer dans une forteresse’’, estime le camp de Dalein

Signé le 19 juin à Accra lors du Sommet de la CEDEAO, l’accord de coopération militaire et technique entre la Guinée et le Sénégal a été adopté dimanche par les députés guinéens à l’Assemblée nationale. Cette entente entre ces deux pays voisins devra aboutir à la réouverture des frontières terrestres fermées depuis plus de 10 mois.

Amené à commenter ce nouvel accord de coopération, l’opposant et allié de Cellou Dalein Diallo, Kéamou Bogola Haba estime que c’est une façon pour le pouvoir de Conakry de violer les droits de l’homme notamment ceux des guinéens exilés au pays de la Teranga. Lisez…

VisionGuinee : Le parlement guinéen vient d’approuver l’accord de coopération militaire entre la Guinée et le Sénégal. Comment analysez-vous ce deal entre ces deux pays ?

Bogola Haba : Les peuples guinéen et sénégalais sont étroitement liés par le sang. Si le Mali et la Guinée sont deux poumons d’un même corps, le Sénégal et la Guinée  sont aussi comme la tête et le cou d’un même corps. C’est pourquoi, aucun dirigeant ne peut prétendre les séparer sans que lui-même ne subisse les conséquences négatives de sa tentative infructueuse. Sékou Touré l’a tenté sans succès et Alpha Condé vient d’y échouer lamentablement alors que le capitaine Moussa Dadis Camara et son ‘’père’’ Abdoulaye Wade et Lansana Conté et le président Abdou Diouf avaient réussi à raffermir cette coopération.

Nous savons aussi que le président élu Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo fera de cet axe Conakry Dakar, un axe prioritaire de coopération sous régionale exemplaire car l’ANAD partage avec le peuple sénégalais cette vision commune de l’alternance et de la démocratie  mais surtout d’inclusion de chaque citoyen (quelles que soient son origine ou ses opinions) comme maillon indispensable dans le processus de la construction  de la diversité ethnique, genre et religieuse de nos nations dont le Sénégal est cité en bon exemple.

Pour nos populations, la frontière terrestre de 300 KM qui s’étend de Koundara à Yembering n’est qu’imaginaire. Donc ce n’est pas un accord de coopération militaire qui pourra les aider à sécuriser leurs cases et leurs champs contiguës à plus forte raison leurs vies ou la sécurité de leurs deux pays imaginaires qui n’existent que sur une carte tracée à la conférence de Berlin à leur absence.

Cet autre accord signé à Accra à l’insu et à l’absence des peuples sénégalais et guinéen n’engage que leurs signataires car les accords ancestraux et traditionnels entre les peuples de la CEDEAO des peuples qui se protègent mutuellement sont au-dessus des accords politiques entre leurs dirigeants qui ne défendent que leur pouvoir parfois illégitime spolié par la force, comme c’est le cas justement de M. Alpha Condé.

Etes-vous surpris par la signature de cet accord de coopération militaire ?

De 2010 à 2020, M. Alpha Condé a fait ses deux mandats légaux sans aucun accord de coopération militaire avec les pays voisins et c’est maintenant en 2021, pour protéger son troisième mandat illégal, qu’il trouve par magie une menace sécuritaire et cherche une telle protection imaginaire.

Nous voulons le rassurer que cela ne marchera pas car le peuple combattant de Guinée continuera de bénéfice du soutien inconditionnel de tous les pro-démocrates africains dont le peuple sénégalais chaque fois que nous sommes menacés par une dictature tyrannique comme cela a été sous Sékou Touré et comme nous le vivons maintenant sous Alpha Condé. Donc pour l’ANAD et pour le FNDC et pour tous les pro-démocraties, cet arrangement honteux d’Alpha Condé et de son assemblée monocolore, inféodée et illégale pour se sortir d’affaires par rapport  à sa fermeture unilatérale des frontières terrestres avec nos amis n’aura aucun impact négatif sur notre lutte pour l’instauration de l’alternance et de la démocratie en Guinée.

Les opposants au régime d’Alpha Condé exilés au Sénégal devraient-ils s’inquiéter après la ratification de cet accord ?

Pas du tout. Nos frères de lutte en exil au Sénégal qui bénéficient humainement et juridiquement de l’asile politique internationale, de la solidarité et l’hospitalité africaine sénégalaise ne sont nullement pas menacés par cet accord, car ils n’effectuent pas au Sénégal des actes subversifs. Ils luttent à visages découverts contre une dictature illégale et illégitime qui menace même la stabilité durable de la sous-région dont le Sénégal qui cherche comme l’ensemble des pays de la CEDEAO à consolider sa démocratie et son acquis de l’alternance pacifique consacrée par la limitation constitutionnelle du nombre de mandat présidentiel et les accords communautaires de la CEDEAO.

En clair ?

Notre lutte à l’interne et à l’international contre le pouvoir illégitime de M. Alpha Condé va davantage s’intensifier. Car par ces accords arrachés au forceps, le régime montre sa vrai face et nous comprenons que le dictateur cherche à  se renforcer dans une forteresse pour davantage violer les droits de l’homme et dilapider à vil prix nos ressources minières dont les bénéfices vont uniquement  dans les banques au moyen orient, dans les coffres forts des sous-sols à Conakry et dans les paradis fiscaux comme le soulignait récemment  le président de l’UFR, M. Sidya Touré, qui en sait beaucoup sur leur pratiques pour avoir été le haut représentant et un proche des proches de M. Alpha Condé depuis 2016, l’année de l’intensification des exportations de la bauxite guinéenne pour asseoir la dictature sanguinaire qui a décimé des centaines de nos compatriotes en 2019 et 2020.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info