Accueil » Société » Aboubacar Sylla : ‘’le système éducatif guinéen a besoin de sérieux changements’’

Aboubacar Sylla : ‘’le système éducatif guinéen a besoin de sérieux changements’’

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique se dit favorable à l’organisation des états généraux du système éducatif. En séjour à Kindia, Aboubacar Sylla a récemment noté des insuffisances dans des instituts avant d’assurer qu’il est plus que jamais temps d’opérer des changements dans l’éducation.

Après avoir sillonné des instituts et centres de recherches, le ministre Aboubacar Sylla a rappelé que ‘’l’Etat guinéen a fait de grands efforts dans le cadre des réformes entreprises il y a quelques années au niveau de l’enseignement supérieur et des centres de recherches. Cette réforme leur a garanti une certaine autonomie financière. Des subventions sont allouées trimestriellement à ces institutions’’.

Cependant, souligne Aboubacar Sylla, ‘’je crois que la réforme ne s’est pas accompagnée d’une qualification des ressources humaines, d’un renforcement des capacités dans ces institutions qui, du jour au lendemain, se sont retrouvées avec des montants importants à gérer sans y avoir être préparées’’.

‘’Nous, ministres du système éducatif, le président de la République nous a donné des instructions qui sont claires. Il a demandé à ce que les états généraux de l’éducation soient très rapidement organisés pour arriver à de profonds changements. C’est une évidence, le système éducatif guinéen a besoin de sérieux changements’’, professeur le ministre Sylla.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Mr Sylla,c’est tout le système guinéen qui a besoin d’un réel changement et,pas juste l’éducation nationale.
    Depuis 2010 (presque 11 ans),le pays s’enfonce davantage dans le sous développement et la politique de la main tendue pour l’aide financière étrangère pour survivre.A défaut de l’aide extérieure,c’est la planche à billets chinoise qui tourne à plein régime à la banque centrale créant l’inflation.
    En plus,les 3 élections de 2020 pour Alpha ont mis le pays dans la MISÈRE ABSOLUE.Toutes les recettes des mines sont virées ou détourner vers les banques étrangères selon Sidya Touré de l’UFR.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info